Microsoft met Windows XP en retraite forcée, en attendant un digne successeur

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 17 janvier 2014 à 15h49

Un choix difficile à faire pour Microsoft, alors que Windows XP reste le système d'exploitation le plus stable que le géant américain de l'informatique n'ait jamais fourni. Néanmoins, le groupe a décidé de mettre un terme aux mises à jour de ce système conçu dans les années 90.

Windows XP a beau avoir été mis sur le marché en 2001, c'est entre 1997 et 1998 qu'il voit le jour. Et bien que sa commercialisation ait été arrêtée en 2008, on sait que 30 % des particuliers utilisent encore une telle version. Pas de chiffres en revanche du côté des entreprises. Mais il faut bien constater que XP a connu un énorme succès, bien plus que ses successeurs, Vista, Windows 7 et 8.

Première phase : Microsoft arrête les mises à jour de Windows XP

C'est bien pour cela que Microsoft sonne aujourd'hui le coup d'arrêt de Windows XP, pour forcer les fidèles du géant informatique américain à passer sur des versions plus récentes. "A partir du 8 avril, on ne diffusera pas de nouvelle correction de sécurité sur Windows XP, ce qui veut dire que si par malheur il y a une faille de sécurité, elle restera ouverte éternellement" a donc déclaré Bernard Ourghanlian, directeur Technique et Sécurité de Microsoft France, ce vendredi, à l'AFP.

Seconde phase : l'arrêt des mises à jour de l'antivirus de Windows XP

L'arrêt de Windows XP se fera néanmoins en deux temps. Tout d'abord le 8 avril 2014 avec la fin des mises à jour. Puis la seconde étape qui est d'ailleurs déjà prévue pour le 14 juillet 2015 prochain, date à laquelle Microsoft arrêtera de fournir les mises à jour pour son antivirus gratuit. Pour justifier un tel arrêt, Microsoft a déclaré que "cela fait 13 ans que Windows XP est sorti, il a été conçu vers 1997-1998, soit dans une ère quasiment pré-internet. On est arrivé en bout de course et on a de plus en plus de mal à le protéger, on ne peut plus rajouter de pansements car son système n'a pas été conçu pour notre époque."

L'arrêt de Windows XP pourrait causer de nombreux problèmes aux entreprises

Néanmoins, lorsqu'il faudra basculer d'un système d'exploitation à un autre, l'utilisateur Windows aura sans doute la désagréable surprise de constater qu'il faudra aussi changer d'ordinateur, surtout s'il est ancien, afin de disposer de toute la puissance nécessaire pour faire tourner le dernier Windows en date. En outre, la fin programmée de Windows XP pourrait causer de sérieux désagréments dans le secteur professionnel, comme par exemple dans les banques qui utilisent énormément le système d'exploitation. Selon le site Itespresso, 95 % des distributeurs de billets dans le monde seraient ainsi menacés d'obsolescence.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Microsoft met Windows XP en retraite forcée, en attendant un digne successeur»

Laisser un commentaire

* Champs requis