Fraude fiscale : multimillionnaire, Giovanni Montresor déclarait 4 euros par an de revenus

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 8 novembre 2013 à 6h06

Il n'y a sans doute qu'en Italie où une telle chose peut arriver. Les autorités ont découvert une fraude fiscale gigantesque dont s'est rendu coupable un millionnaire de Vérone, Giovanni Montresor dit « Lollo ». Il avait plus de 300 millions d'euros de biens mais ne déclarait que l'équivalent de 4 cafés par an au fisc.

Un train de vie « clairement différent des revenus déclarés »

La police italienne s'est intéressée à son cas de près après une affaire de fraude fiscale éclatée en 2011. Giovanni Montresor n'avait pas déclaré ses revenus étrangers au Fisc. Mais les autorités italienne avaient, en réalité, le « trésor » de Montresor sous leur nez.

9 entreprises, 18 biens immobiliers, 7 voitures, et 235 hectares de terrain ont été saisis par la justice lors de l'enquête. Le Fisc italien était bien loin de s'imaginer une telle fortune en ne se basant que sur les déclarations d'impôts.

« Lollo » n'avait déclaré que 4 euros en 2011 de revenus annuels, 5 euros en 2010 et 4 euros en 2009. Sa femme a fait plus fort : 3 euros en 2011 et 1 euro en 2010. Il faut croire que sa pensée se résumait à « quitte à frauder, autant le faire complètement » (et se moquer de l'Etat en passant).

Or, dans un pays où la fraude fiscale est bien plus répandue qu'en France, une telle déclaration d'impôts devrait déjà questionner les autorités. Qui, aussi à cheval sur la loi soit-il, déclarerait un revenu annuel de 1 euro ? Et surtout, de quelle activité peut bien venir le 1 euro ? Rapporté au niveau mensuel cela fait moins de neuf centimes par mois... on est loin du SMIC !

Mais, probablement, la meilleure partie de cette histoire est le commentaire de l'officier Francesco de Giacomo, en charge de l'enquête : « Giovanni Montresor et sa femme avaient clairement un niveau de vie différent de ce que permettent leurs revenus déclarés. » Ah bon ? On ne peut pas acheter 7 voitures en gagnant 4 euros par an ? On en apprend tous les jours !

Il reste à comprendre comment un tel trésor a pu passer sous le nez des autorités italiennes. Car, étant donné que Lollo a dû se pointer au tribunal pour diverses affaires de blanchiment d'argent et fraude fiscale, il est vraiment possible que personne n'a tilté en le voyant arriver avec des voitures de luxe (on suppose qu'il s'agit de voitures de luxe car personne sur terre n'achète 7 Dacia Sandero) ?

Vous imaginez si quelqu'un venait toucher son RSA dans une Ferrari ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts".  @aloonontheweb

Aucun commentaire à «Fraude fiscale : multimillionnaire, Giovanni Montresor déclarait 4 euros par an de revenus»

Laisser un commentaire

* Champs requis