Netflix dégringole en Bourse, les investisseurs inquiets

Par Olivier Sancerre Modifié le 24 janvier 2022 à 12h02
Netflix Chute Bourse Resultats 1
221,8 MILLIONSNetflix compte 221,8 millions d'abonnés.

Netflix a subi une sévère correction en Bourse vendredi 21 janvier. Le cours de l'action du service de streaming a flanché de plus de 20% en une seule séance ! En cause, la baisse de la croissance du nombre d'abonnés.

Plus dure sera la chute pour Netflix. Après avoir engrangé énormément de nouveaux abonnés en 2020 à cause ou grâce à la pandémie, le retour à la réalité fait mal. Vendredi dernier, le cours du titre a dévissé de près de 22% : les investisseurs se disent très inquiets de la croissance du nombre d'abonnés, en forte baisse. Cette correction fait suite à la présentation des résultats financiers du groupe pour le dernier trimestre 2021 : 8,3 millions de nouveaux abonnés pour un total de 221,8 millions. C'est un peu moins que ce qu'en attendaient les analystes, mais surtout la prévision du nombre d'abonnés au premier trimestre 2022 a refroidi les investisseurs.

Faible croissance du nombre d'abonnés

La plateforme prévoit en effet 2,5 millions de nouveaux abonnés pour les mois de janvier, février et mars, contre 4 millions au premier trimestre 2021. C'est tout simplement le plus mauvais chiffre depuis 2010, lorsque le service ne comptait que 13,9 millions d'abonnés. Netflix avance deux raisons : le Covid continue à peser sur l'économie mondiale, et des difficultés d'ordre macro-économique pèsent sur différentes parties du monde en particulier en Amérique latine. On pourrait ajouter que la hausse de tarifs appliquée en Europe et aux États-Unis (de 1 à 2 euros/dollars) a peut-être contribué à des arbitrages chez des consommateurs sensibles à l'inflation.

Concurrence tous azimuts

Pour Netflix, la rétention des abonnés et les audiences restent solides, mais la croissance des nouveaux abonnés n'a pas retrouvé les niveaux d'avant la pandémie. Il y a aussi la question de la concurrence, de plus en plus vive de la part d'autres plateformes comme HBO Max, Disney+ et Prime Video (Amazon). Sans oublier la pression exercée par YouTube et les jeux vidéo : Netflix a ainsi lancé son propre catalogue de jeux mobiles, avec de grandes ambitions dans ce domaine.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Netflix dégringole en Bourse, les investisseurs inquiets»

Laisser un commentaire

* Champs requis