Jeux vidéos : Nintendo pense vendre seulement 2,8 millions de consoles Wii U

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 17 janvier 2014 à 10h27

Les smartphones et les consoles nouvelle génération, "next gen", mettent à mal la place de Nintendo sur le marché des jeux vidéos. Le pionnier japonais a annoncé ce vendredi des ventes désastreuses pour ses consoles, particulièrement la Wii U.

"Les ventes de consoles lors des fêtes de fin d'année n'ont pas atteint le niveau prévu et par conséquence le chiffre d'affaires sur les jeux a aussi été nettement inférieur aux attentes" a déclaré, évasif, le patron de Nintendo Satoru Iwata, lors d'une conférence de presse, ce vendredi. En effet, les ventes de consoles Nintendo ont été désastreuses.

Au lieu de 19 millions, Nintendo devrait vendre seulement 2,8 millions d'exemplaires de Wii U

La marque pensait vendre 9 millions de consoles Wii U, entre avril 2013 et mars 2014. Finalement, Nintendo ne pense en vendre que 2,8 millions d'exemplaires. Même son de cloche pour les jeux associés à cette console. Nintendo espère en écouler 19 millions, soit deux fois moins que prévu.

13,5 millions de Nintendo 3DS vendues au lieu de 18 millions d'unités

En ce qui concerne la Nintendo 3DS, la console portable de la marque, les ventes ne sont pas glorieuses non plus. Le créateur de Mario espérait en vendre 18 millions. Finalement elle espère aujourd'hui en vendre 13,5 millions d'unités. En ce qui concerne les jeux associés à cette petite console, 66 millions d'exemplaires devraient être vendus, soit 14 millions de moins qu'attendu. Reste que la 3DS s'est pourtant très bien vendue sur l'exercice 2012-2013. On frôle aujourd'hui un parc de 35 millions d'unités dans le monde, alors qu'à son lancement, les observateurs pariaient peu sur cette console 3D.

Une perte de 25 milliards de yens pour l'exercice 2013-2014

Finalement, le groupe Nintendo s'attend à une perte de 25 milliards de yens soit 190 millions d'euros, contre un bénéfice de 55 milliards espéré avant la sortie de ces consoles. Les machines de Nintendo trouvent aujourd'hui de moins en moins preneurs, du fait de la percée des smartphones chez les joueurs occasionnels, qui remplacent de plus en plus les consoles portables, surtout si les jeux sont gratuits...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis