Nouvelles manifestations d’Attac dans des boutiques Apple

Par Olivier Sancerre Modifié le 8 avril 2018 à 23h59
Apple Attac Evasion Fiscale 2
80 MILLIARDSSelon Attac, l'évasion fiscale représente jusqu'à 80 milliards d'euros en moins pour les caisses de l'État.

Les militants d'Attac ont repris leur campagne contre Apple, quelques semaines après que la justice a débouté l'entreprise de sa plainte contre l'association altermondialiste. Deux boutiques ont été prises pour cible ce samedi 7 avril.

Ce samedi, des dizaines de militants d'Attac ont pris d'assaut l'Apple Store Opéra, à Paris, et l'Apple Store d'Aix-en-Provence. Leur objectif est de faire connaitre au grand public les pratiques fiscales du constructeur américain. Ce dernier parvient à réduire drastiquement les impôts réglés en Europe par des pratiques toujours frappées du sceau de la légalité, mais qui reste difficile à comprendre et à expliquer dans un contexte économique toujours difficile.

Die-ins et affiches

Les militants ont organisé des « die-ins » où les personnes se couchent par terre pour symboliser les « victimes de l'évasion fiscale ». Atta estime qu'ils sont 67 millions en France à en souffrir. Ils ont également brandi des affiches montrant quelques unes de ces victimes, puis organisé une conférence de presse où des militants se sont exprimés sur la l'évasion fiscale. Les deux manifestations, qui ont duré une trentaine de minutes, se sont déroulées dans le calme, sans intervention de la police.

Apple déboutée

Ce n'est pas la première fois qu'Attac s'en prend ainsi à Apple. En février, le constructeur avait demandé à la justice d'empêcher ce genre de manifestations. Le tribunal de grande instance de Paris a débouté l'entreprise, au motif que le « dommage imminent » n'était pas caractérisé. De fait, ces actions n'ont provoqué aucune dégradation ni de violence. « Le message que nous voulons faire passer, c'est que nous sommes tous victimes de l'évasion fiscale, car une toute petite minorité échappe à l'impôt alors que la majorité des Français non seulement paye ses impôts mais voit le service public se dégrader », a expliqué à l'AFP Raphaël Pradeau, porte-parole de l'association.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «Nouvelles manifestations d’Attac dans des boutiques Apple»

Laisser un commentaire

* Champs requis