Quel nouveau gouvernement pour la France ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Jean-Paul Betbèze Publié le 25 août 2014 à 13h54

On le comprend, il faut aujourd'hui un gouvernement qui gouverne, autrement dit qui mettre seulement l'accent sur l'action – une action concertée. Si on ne fait que de l'économie, il faut partir de la situation que nous vivons : une croissance plate, des investissements en baisse et surtout un commerce extérieur déficitaire – tandis que la consommation des ménages « tient ». Il faut également tenir compte des inquiétudes qui agissent les esprits, perdus par les propositions faites en tous sens et inquiets par le spectre de la déflation. Agité imprudemment, il peut en effet ralentir la consommation et l'investissement, donc freiner encore la demande. Dans ce contexte, il s'agit d'une équipe resserrée à établir, autour de quelques points décisifs. En voici 10.

D'abord, pour avancer, il faut soutenir la croissance et la compétitivité par l'investissement et l'exportation. Donc, dans les entreprises, il faut mener une avancée conjointe de la productivité, de la rentabilité et du débat social. D'où l'idée d'un Ministère des relations économiques et sociales, pour lui demander de faire évoluer le débat social sur le partage de la valeur ajoutée en faisant en combinant modération salariale, en stabilisant le salaire réel en fonction du temps de travail, formation et complément de retraite.

Ensuite, pour ce qui concerne le budget, il faut qu'il soit tenu, avec là aussi une vraie capacité de discussion avec les syndicats et un accent nouveau mis sur la modernisation des structures. On peut faire mieux avec moins en simplifiant d'abord, en modernisant ensuite. D'où l'idée d'un Ministère du budget et de la modernisation publique.

Pour continuer à avancer dans le monde toujours plus concurrentiel qui est le nôtre, il faut réunir de manière très nette agriculture, industrie, services, recherche et écologie. D'où un Ministère de l'effort productif et écologique, réunissant l'Agriculture, l'Industrie, les Services et la Recherche – avec l'Ecologie.

Mettre l'accent sur la formation à tous les âges de la vie, avec des langues et de l'informatique dès le plus jeune âge, c'est renforcer le capital humain, autrement dit soutenir vraiment l'offre. D'où l'idée d'un Ministère de l'éducation nationale et du capital humain, avec compétences sur l'éducation nationale bien sûr, la formation permanente et les universités.

Pour maîtriser les dépenses de santé tout en modernisant le secteur, seule vraie façon d'agir, il faut un Ministère de la santé tout au long de la vie.

Pour cadrer la stratégie de dépense du pays, le Ministère de l'économie précise la feuille de route d'ensemble et, en discussion avec chacun, les objectifs poursuivis et les indicateurs retenus, trimestrialités.

Avec un Ministère des affaires extérieures et européennes, l'équipe se complète par un Ministère des Armées, un Ministère de l'intérieur, des cultes et de la réforme administrative, et enfin un Ministère du cadre de vie et des chantiers prioritaires, ceux dont on attend des résultats rapides pour l'activité et l'emploi, le Logement et les Services à la personne.

10 postes... 10 grands sujets, pour un gouvernement qui gouverne, presque un gouvernement d'union nationale.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Jean-Paul Betbèze est PDG de Betbèze Conseil, membre de la Commission Economique de la Nation et du Bureau du Conseil national de l'information statistique (France), du Cercle des économistes et Président du Comité scientifique de la Fondation Robert Schumann. Professeur d'Université (Agrégé des Facultés, Professeur à Paris Panthéon-Assas), il a été auparavant chef économiste de banque (Chef économiste du Crédit Lyonnais puis Chef économiste & Directeur des Etudes Economiques, Membre du Comité Exécutif de Crédit Agricole SA) et membre pendant six ans du Conseil d'Analyse économique auprès du Premier ministre. Il est l'auteur des ouvrages suivants:· "Si ça nous arrivait demain..." aux éditions Plon, Collection Tribune Libre· "2012 : 100 jours pour défaire ou refaire la France" aux Editions PUF, 2012.. "Quelles réformes pour sauver l'Etat ?" avec Benoît Coeuré aux Editions PUF, 2011.. "Les 100 mots de l'Europe" avec Jean-Dominique Giuliani aux Editions PUF, 2O11. "Les 100 mots de la Chine" avec André Chieng aux Editions PUF, 2010. Son site : www.betbezeconseil.com