Pacte de responsabilité : baisser les charges des entreprises coûterait 46 milliards d’euros à l’Etat

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 5 mai 2014 à 9h01

Les entreprises se sentiront peut-être mieux une fois les mesures du pacte de responsabilité appliquées, les finances de l’Etat certainement pas. Le quotidien Le Monde a chiffré le coût de ce plan gouvernemental. Au total, près de 50 milliards d’euros, presque le montant des économies à réaliser d’ici trois ans par le gouvernement.

La guerre des chiffres a débuté, au sujet du pacte de responsabilité.

Pacte de responsabilité : un coût de 30 milliards d'euros pour le gouvernement

Le gouvernement, sans toutefois détailler les mesures précises de ce pacte, destiné à baisser le coût du travail pour les entreprises, via un allègement de charges, a estimé le coût de cette diminution de charges à 30 milliards d’euros. La preuve écrite : "le coût du travail pour les entreprises, déjà réduit par le crédit d’impôt compétitivité emploi, sera à nouveau allégé pour porter la baisse totale à 30 milliards d’euros".

Quand Le Monde démonte les chiffres du gouvernement

Reste que Le Monde jette un pavé dans la marre en affirmant que le coût exact ne serait pas de 30 milliards d’euros, mais près de 50 milliards, à 46 milliards d’euros très exactement. Le "journal de référence" prend en compte les 20 milliards d’euros de baisses de charges du CICE, et y ajoute la suppression de charges et la baisse des cotisations patronales de 9 milliards d’euros, la baisse des cotisations d’allocations familiales des indépendants d’un milliard d’euros.

Mais également la suppression de la contribution sociale de solidarité des sociétés d’un montant de 6 milliards d’euros, la suppression de la contribution exceptionnelle et la baisse progressive du taux d’impôt sur les sociétés de cinq milliards d’euros. Soit un montant de 41 milliards d’euros pour la partie entreprise, et non 30 milliards d’euros comme le précise le gouvernement.

Un coût total de 46 milliards d'euros

Il faudrait enfin ajouter la partie en faveur des ménages modestes, le "pacte de solidarité", qui devrait faire baisser également les cotisations salariales pour les salaires les plus faibles, ainsi que le barème de l’impôt sur le revenu (lire ici), pour un montant de cinq milliards d’euros. Finalement, ce sont 46 milliards d’euros que vont coûter ces mesures d’allègements de charges. Reste à espérer pour le gouvernement que la croissance et le pouvoir d’achat seront au rendez-vous…

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense.