Pass sanitaire : entre l’européen et le français, quelles différences ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 25 mai 2021 à 11h19
Autotest Salivaire Covid
54 EUROSChaque test Covid-19 en France coûte 54 euros à la Sécurité sociale.

Le Pass sanitaire aura bien lieu : c’est définitif. L’Union européenne en a validé le principe, tout comme la France et d’autres pays européens pour leur propre territoire. De fait, cet été, les citoyens vont se retrouver avec une myriade de Pass sanitaires différents… mais tous équivalents au final.

Le Pass sanitaire : il dira si vous êtes protégé

La vaccination contre la Covid-19 n’étant pas obligatoire en France comme en Europe, et l’ensemble de la population n’ayant pas encore pu se vacciner, il n’était pas question pour les autorités de ne réserver le Pass sanitaire qu’aux personnes vaccinées. Ce ne sera effectivement pas le cas : si les personnes ayant reçu les deux doses de vaccin seront par défaut considérées protégées contre le virus, les non-vaccinés peuvent également obtenir le feu vert du Pass sanitaire.

Le Pass sanitaire français comme européen acceptera en effet les tests négatifs PCR ou antigénique de moins de 48 heures ainsi que la preuve d’un rétablissement de la Covid (test positif puis test négatif). Guérir de la Covid permet en effet d’avoir des anticorps, comme le vaccin, et donc d’être protégé contre le virus.

TousAntiCovid… ou en version papier

L’harmonisation se fait également concernant le support : pour les Français, ce sera l’application TousAntiCovid qui fera référence. Elle permet d’ajouter sa vaccination ou les résultats des tests PCR et antigéniques, via le QR Code, et pourra être présentée en tant que Pass sanitaire en France et en Europe. Pas besoin de nouvelle application ou d’autres systèmes.

Mais pour les personnes qui n’auraient pas de smartphone ou ne voudraient pas télécharger l’application, il suffira de présenter le justificatif en version papier.

Mais à quoi sert le Pass sanitaire ?

De fait, la différence fondamentale entre le Pass sanitaire européen et le Pass sanitaire français tient… dans son utilité.

En France, le Pass sanitaire permettra d’accéder à certains événements, notamment ceux de plus de 1.000 personnes. C’est sa seule utilité sur le territoire hexagonal.

Le Pass sanitaire européen, ou plus officiellement Certificat numérique Covid européen, servira pour voyager, notamment au sein de l’Union européenne. Il permettra également d’accéder aux activités et zones qui peuvent être limitées sous réserve de Pass sanitaire dans les autres pays.

Quant à la mise en place, elle diffère également : le 9 juin 2021 pour le territorie français, le 1er juillet 2021 au niveau européen.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis