Permis de conduire : la carte à puce remplace le papier rose

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Publié le 16 septembre 2013 à 10h03

Plus petit, plus sécurisé, plus "européen", le nouveau permis de conduire débarque ce lundi et marque la fin programmée, et progressive, du célèbre papier rose.

A partir de ce lundi, les nouveaux titulaires du permis de conduire s'épargneront la peine d'aller faire la queue pendant 4 heures en préfecture pour récupérer le précieux sésame. Désormais le papier rose tamponné est remplacé par une carte à puce, type carte de crédit qui leur sera directement envoyée par courrier.

Le passage au nouveau permis devrait se faire progressivement

Ainsi, tous les permis délivrés entre le 19 janvier 2013 et le 16 septembre 2013 seront échangés en 2014. Pour ceux-là, le passage par la case préfecture sera indispensable. La reprise des autres 38 millions de permis roses débutera en 2015, et ce jusqu'au 19 janvier 2033. Inutile donc de vous précipiter à la préfecture, et de vous payer par la même occasion une bonne tranche de stress et d'énervement. Les délais sont connus, et chaque usager devrait être tenu personnellement au courant par courrier.

Une puce électronique anti-fraude

Et qui permet également de retirer les précieux points lors d'un contrôle de police… Les titulaires de ce nouveau permis recevront, en même temps que leur carte à puce, un code confidentiel qui leur permettra de consulter via Internet le solde de leurs points. Là aussi, plus besoin de passer par la préfecture… A noter que la petite carte sera gratuite !

La France reste en retard sur le dispositif. Cela fait maintenant 9 mois que ce nouveau permis est en circulation au sein de l'Union européenne. La France avait obtenu un délai pour sa mise en place du fait de problèmes informatiques. D'après le ministère de l'Intérieur, ce nouveau permis devrait permettre de mieux lutter contre la fraude.

Actuellement, entre 300 000 et 2,5 millions de Français rouleraient sans permis. Aucune statistique ne peut étayer cette information. Il s'agit d'un chiffre noir. Seul indice, les études fournies par l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière. Pour le ministère de l'Intérieur, ce nouveau permis est une excellente nouvelle car le "permis rose" est le document le "plus falsifié et le plus facilement falsifiable". Cette carte marquerait donc peut être la fin des fraudes grâce à sa puce qui contiendrait les informations visibles sur l'ancien format.

Une durée de validité de 15 ans

Deux précautions valant mieux qu'une, ce permis aura une date limite de validité. Plusieurs options étaient proposées par Bruxelles. La France a choisi la période maximale de validité, à savoir 15 ans pour les catégories A et B, moto et voiture. Les autres catégories seront limitées à 10 ans.

Pour Bruxelles, ce pas en avant est essentiel en ce qui concerne la libre circulation des personnes au sein de l'Union. Parallèlement, un nouveau permis pourrait voir le jour pour les conducteurs de cyclomoteurs (deux-roues limités à 50cm3) et les règles d'accès au permis moto devraient également se durcir...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Permis de conduire : la carte à puce remplace le papier rose»

Laisser un commentaire

* Champs requis