Une table tactile pour parier sur les courses de chevaux

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Lea Pfeiffer Modifié le 7 octobre 2013 à 14h06

La clientèle du PMU est, historiquement, une clientèle plutôt âgée. Parier sur les chevaux nécessite de connaître les courses, les favoris et les classements : ce n'est pas quelque chose que l'on fait de manière anodine. Mais la société veut rajeunir sa clientèle et, pour ce faire, elle lance une table tactile plus adaptée à l'ère numérique.

Un test avant un déploiement sur grande échelle

Avec cette table tactile il sera possible de visualiser l'ensemble du domaine des paris hippiques simplement en tapotant sur l'écran. Les courses de tous les hippodromes, les chevaux et les paris proposés par le PMU seront directement disponibles de manière plus ludique.

Les détenteurs de la carte PMU pourront, eux, directement parier sur cette table qui n'est, pour l'instant, qu'un essai. La société veut en installer une vingtaine dans quelques endroits stratégiques mais, surtout, dans les salons VIP des hippodromes. Elle présentera aussi cette nouveauté sur les salons dans lesquels elle est présente.

Réduire la taille pour la démocratiser

Pour l'instant cette table reste de proportions assez imposantes, ce qui entraîne l'impossibilité d'un déploiement à grande échelle. Mais si le succès est au rendez-vous il sera possible de voir des écrans, plus petits, dans plusieurs endroits.

C'est la stratégie du directeur marketing de PMU, Cyrille Giraudat, qui espère voir ces écrans PMU accrochés sur les murs de certaines chaînes de restauration rapide comme Starbucks. Une manière de rajeunir la clientèle, beaucoup plus réceptive aux nouvelles technologies. Se tourner vers les jeunes, c'est là le nouvel axe de développement choisi par la société.

Le PMU veut améliorer son offre de paris sportifs

Ce n'est pas tout. La société PMU, notamment via son site pmu.fr, revendique la seconde place du marché des paris en France, avec près d'un quart des parts de marché. Elle est en train de mettre au point un système permettant de parier très rapidement sur un événement en cours.

Dans quelques semaines, les détenteurs de l'application PMU sur tablette et smartphone n'auront qu'à scanner un match pour pouvoir parier très facilement sur celui-ci. Et l'argent en jeu est conséquent. Le seul match OM-PSG de dimanche 6 octobre 2013 a enregistré 1,2 millions d'euros de mises. Développer ce secteur est donc stratégique.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Née en 1994, Léa Pfeiffer débute des études en journalisme audiovisuel à l'ISCPA de Paris une fois sortie bachelière de l'Ecole Boulle. Elle écrit occasionnellement des articles pour Economie Matin et le Journal de l'Economie. En parallèle, Léa Pfeiffer a déjà réalisé deux documentaires : "Aveugles 2.0", et "Capitale Zéro Déchêts".  @aloonontheweb

Aucun commentaire à «Une table tactile pour parier sur les courses de chevaux»

Laisser un commentaire

* Champs requis