Pour les salariés victimes de burn-out, un médicament miracle ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Publié le 4 mars 2015 à 21h31
Burnout
12,6%Plus de 3 millions de personnes en France seraient en risque élevé de burn-out, soit 12,6% de la population.

Un médicament miracle ? Certainement pas. Mais un produit qui marche, et qui s'arrache. Un nouveau complément alimentaire baptisé l'Anbosyn, commercialisé depuis début janvier, promet aux salariés victimes d'épuisement professionnel un mieux-être. Tentant !

Un franc succès commercial

L'Anbosyn est le premier complément alimentaire visant exclusivement à lutter contre les maux ressentis par les travailleurs en plein burn-out. Et étant donné les millions de personnes qui se trouvent en souffrance en raison de leur situation professionnelle, il fait un tabac. Près de 20 000 boîtes se seraient écoulées en moins de deux mois. Rupture de stock donc ! Même le dirigeant du laboratoire qui le vend s'avoue "un peu submergé par tout ça".

L’Anbosyn, qui a été validé par les autorités de santé, contient en fait quatre ingrédients naturels : de l'éleuthérocoque, une plante qui aide à s’adapter au stress, de la taurine, une protéine de lait et un extrait de melon. Chaque boîte, de couleur orange, contient 60 comprimés et est vendue près de 30 euros. Pas rien !

Des résultats probants

Mais les résultats sont tangibles, d’après des études menées sur des patients en pleine dépression liée à leur travail. "On constate une amélioration de 75% des symptômes dépressifs chez les patients sous Anbosyn" estime un médecin (contre un mieux de 20% pour les patients ayant pris un placebo).

Reste que les professionnels de la médecine soulignent que ce complément doit être pris impérativement en parallèle d’un suivi psychologique.

Récemment, des députés ont demandé la reconnaissance comme maladie professionnelle des épuisements, stress extrêmes ou dépressions liés au travail.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique. Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Pour les salariés victimes de burn-out, un médicament miracle ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis