Petites retraites : une prime de 40 euros… soumise à l’impôt ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 19 mars 2015 à 8h25
Gouvernement Gel Retraites Prime Impots Pouvoir Achat
4 EUROSPour compenser le gel des retraites le gouvernement va verser l'équivalent de 4 euros par mois aux "petites retraites"

Les retraités, qui ont manifesté ce mardi 17 mars 2015 contre la dégradation de leur pouvoir d'achat, vont sans doute pouvoir calmer leur grogne : le gouvernement a commencé la distribution de la prime annoncée en 2014 pour les petites retraites. Pas moins de 40 euros soit... 4 euros par mois jusqu'à la levée, théorique, du gel. Ah... cerise sur le gâteau cette prime est imposable.

Une prime de 40 euros pour les "petites retraites"

Les retraités dont la pension est inférieure ou égale à 1 200 euros, ce qui comprend également la retraite complémentaire, vont être heureux : sur leur compte bancaire va être versée une prime de 40 euros. Certains l'ont déjà reçue de la part de la CNAV (Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse), d'autre vont la recevoir les virements étant en cours.

Un versement que le gouvernement avait annoncé fin 2014 et qui devrait compenser le gel des retraites décidé par ce même gouvernement pour faire des économies. Un gel qui devrait durer jusqu'au 31 octobre 2015... si le gouvernement ne décide pas d'ici-là de le prolonger.

Une prime... imposable ?

Les bénéficiaires de cette prime se comptent en millions ; 6 millions selon le gouvernement. Ils recevront donc 40 euros soit l'équivalent de 4 euros par mois. Voilà qui devrait leur changer la vie du tout au tout.

Mais attention : il ne faudrait pas non plus qu'ils dépensent l'intégralité de ces 40 euros car le gouvernement compte bien en récupérer une partie. Comment ? Avec les impôts. Car si cette prime ne devrait pas influencer le montant des ressources, montant utilisé pour le calcul des aides sociales, elle est imposable.

Le gouvernement distribue donc 40 euros à chaque retraité en 2015 puis en récupèrera une partie en 2016 lorsque ces mêmes retraités devront payer leurs impôts sur l'année 2015. C'est parfaitement logique n'est-ce pas ?

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis