Le prix de l’essence à la hausse dans les stations-service

Par Olivier Sancerre Modifié le 30 octobre 2017 à 20h29
Prix Essence Hausse 2
1,71Le sans plomb 95 a augmenté de 1,71 centime.

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes. Selon les relevés officiels du ministère de la Transition écologique et solidaire, les prix à la pompe ont augmenté la semaine dernière, en particulier pour le gazole, le carburant le plus utilisé en France.

L'ensemble des carburants a augmenté dans le courant de la semaine dernière, mais la palme de la hausse revient au sans plomb 95. Le prix de ce carburant a augmenté de 1,71 centime : le litre de SP95 revient désormais à 1,3599 euro. La variante E10 (qui contient jusqu'à 10% d'éthanol) est plus cher de 0,86 centime, avec un prix de 1,3399 euro du litre. Un coup sur la tête des automobilistes dont les véhicules roulent avec ce type de carburant !

Le sans plomb 95 en forte augmentation

Mais personne n'est à l'abri de la hausse des prix. Le sans plomb 98 est 1,01 centime plus cher, il se vend maintenant 1,4270 euro du litre. Enfin, le gazole aussi coûte plus cher : on le trouve dans les stations-service au prix de 1,2414 euro du litre, soit une augmentation de 0,66 centime. Le gazole est le carburant le plus vendu en France, il représente en effet 80% des volumes écoulés. Cela va changer petit à petit, au fur et à mesure de l'équilibrage des prix entre le gazole et les autres carburants impulsé par le gouvernement.

Le gazole suit la tendance

Les conducteurs sont invités à changer de véhicule, en troquant les modèles les plus polluants par des voitures plus propres. Un mouvement de longue ampleur donc, mais qui va s'accélérer au fil des hausses des taxes sur le gazole. Les prix des carburants sont fixés en fonction de ceux du baril bien sûr, mais également sur le taux de change entre l'euro et le dollar ; la monnaie unique baisse ces derniers temps face à la devise américaine. Enfin, il y a également le jeu des taxes qui ne devraient pas cesser d'augmenter pour le gazole, du moins.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.