Profitez du confinement pour vous former au digital

Photo Jean Baptiste Giraud
Par Jean-Baptiste Giraud Modifié le 2 novembre 2020 à 15h31
Se Former Au Digital Durant Le Confinement
32%Seulement 32% des TPE-PME disposent d'un site internet.

Comme ce reconfinement est dans les grandes lignes, une répétition de ce que nous avons déjà vécu en mars et en avril derniers, je vais vous redire aujourd’hui ce que je vous ai déjà dit voici quelques mois.

Se former au digital

Que vous soyez étudiant, salarié, indépendant, profession libérale, chômeur ou retraité. Que vous soyez à l’arrêt total, partiel, ou en télétravail, profitez de cette période inédite, qui se répète, pour changer votre destin. Oui, vous pouvez changer votre destin en décidant d’apprendre quelque chose d’utile pour le monde de demain.

D’un côté, il y a le digital : vous n’y connaissez rien ou pas grand chose ? C’est le moment de vous y mettre. Créez un site internet. Investissez les réseaux sociaux. Lancez une boutique en ligne. C’est simple : en ce moment, c’est là que sont les clients. Et ils y seront de plus en plus, pendant longtemps, quoi qu’il arrive.

Sortir gagnant du confinement

De l’autre, il y a le monde réel. C’est le moment d’apprendre à cuisiner à défaut de pouvoir se lancer dans un potager. Cest le moment aussi d’apprendre à bricoler si ce n’est pas votre truc.

Dans le monde de demain, ceux qui sauront utiliser les outils digitaux, qui sauront travailler ou faire du business avec, sortiront gagnants. Et ceux qui sauront bricoler, cuisiner, bref, être autonomes, s’en sortiront aussi mieux que les autres. Et même si cela sort de la case Eco Quick : faites du sport ! Le sport, c’est la santé, et en ce moment, la santé est un bien précieux...

Photo Jean Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+, Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018. Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).

Laisser un commentaire

* Champs requis