Rafale : l’Inde ne signera pas de contrat avant mai 2014

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 6 février 2014 à 9h03

La série noire du Rafale en Inde se poursuit. Le contrat de commandes de 126 chasseurs Dassault par l'armée indienne ne pourra avoir lieu qu'au cours de l'exercice budgétaire 2014-2015, vraisemblablement en mai prochain.

Cela fait bientôt deux ans que le Rafale a été sélectionné par l'Inde, et pourtant, aujourd'hui, rien n'est encore fait. Après le décès du négociateur indien du contrat, l'an dernier, voici que le contrat de 12 milliards de dollars est une nouvelle fois reporté en raison des contraintes budgétaires que s'impose l'Inde. "En raison du manque de fonds, il ne faut pas attendre d'accord ou de décision finale lors de cet exercice" a précisé le ministre de la Défense, A. K. Anthony.

L'armée indienne a déjà dépensé 92 % de son budget d'armement

En effet, au 1er février dernier, l'armée indienne avait déjà dépensé 92 % de son budget en armement et matériel. Il ne reste dès lors plus grand chose pour investir sur le Rafale. La négociation du contrat est également ralentie par le climat politique indien, et particulièrement par les élections législatives qui doivent se tenir d'ici à mai prochain. Or le Parti du Congrès, qui conduit le gouvernement, est actuellement en difficulté.

Dassault espère vendre 126 chasseurs Rafale à l'Inde

Rien n'est perdu pour Dassault mais ce nouveau report rappelle que le Rafale est un avion qui se vend mal. La vente de 126 chasseurs à l'Inde serait en effet la première commande à l'export pour cet avion, en l'espace de 20 ans… Le chasseur enchaîne les défaites économiques tout autant que les victoires militaires. Le Maroc, la Grèce, la Libye, la Suisse, Singapour et dernièrement le Brésil ; dans tous ces pays les négociations autour de la vente de Rafale ont échoué…

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Rafale : l’Inde ne signera pas de contrat avant mai 2014»

Laisser un commentaire

* Champs requis