Marisol Touraine : Réduction des dépenses publiques, « la santé également concernée »

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 10 février 2014 à 16h29

Interrogée ce lundi sur France Info, la ministre de la Santé a confirmé que son secteur serait également impacté par la réduction des dépenses publiques, mais que cela n'entraînerait pas de nouvelles charges pour les patients, ni de déremboursement de médicaments.

L'heure est bel et bien à la réduction des dépenses de l'Etat. Mais jusqu'à quel point ?

Le ministère de la Santé concerné par la réduction des dépenses publiques

Interrogée ce lundi par nos confrères de France Info, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a précisé que son ministère serait bien concerné par la réalisation d'économies décidées par François Hollande, à hauteur de 50 milliards d'euros d'ici 2017. Pour autant, la ministre a précisé que ces mesures d'austérité ne créeraient pas de nouvelles charges pour les patients, ni de déremboursement de médicaments.

Marisol Touraine ne donne pas les chiffres des économies à réaliser

Samedi dernier, Marisol Touraine a participé à un second conseil stratégique de la dépense publique autour du président de la République. La ministre n'a cependant fourni aucune indication chiffrée quant aux économies auxquelles elle devrait être confrontée. "La guerre des chiffres n'a absolument aucun sens, aujourd'hui aucun chiffre n'est mis sur la table et n'a été avancé dans le cadre de ce conseil stratégique, ni en matière de santé ni de quoi que ce soit d'autre" a-t-elle précisé.

3,5 milliards d'euros d'économies réalisés en 2013 pour le ministère de la Santé

Marisol Touraine a toutefois avancé qu'en 2013, "3,5 milliards d'euros" d'économies ont été réalisées dans le domaine de la santé par rapport à l'an passé. Des économies dues selon elle à "une politique de maîtrise des coûts et de réorganisation de notre système, sans pratiquer de nouveaux déremboursements".

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Marisol Touraine : Réduction des dépenses publiques, « la santé également concernée »»

Laisser un commentaire

* Champs requis