Retraites : le bonus pour les familles nombreuses sera maintenu

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Marie-Eve Jamin Modifié le 2 avril 2019 à 11h22
France Enfants Pauvrete Seuil Familles
10%Les familles qui ont au moins trois enfants voient leur retraite bonifier de 10%.

Le bonus de 10% dès le troisième enfant ne sera pas supprimé, a assuré le ministre de l'Action et des Comptes publics. La remise en cause de cet avantage offert uniquement aux parents ayant élevé au moins trois enfants avait été évoquée.

C'est un grand ouf de soulagement pour toutes les personnes concernées. Alors que Les Echos évoquait la possibilité d'une suppression des avantages pour les familles nombreuses, dans le cadre de la réforme des retraites, Gérald Darmanin a démenti et affirmé que le bonus de 10% dès le troisième enfant sera bel et bien maintenu.

Réforme des retraites : le bonus de 10% pour les familles de trois enfants sera maintenu

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a tenu à rassurer les Français, mardi 2 avril 2019 sur France Inter : la réforme des retraites ne touchera pas au bonus des familles nombreuses. Ces dernières bénéficient de pensions et d’acquisition de trimestres. Or, Les Échos se sont procuré la copie d’un document qui doit servir de base de travail aux partenaires sociaux et le journal avait révélé que le remodelage du bonus pour les familles nombreuses est abordé.

Pour rappel, Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites, envisagerait dans ce document que ce bonus, aujourd’hui fixé à 10% et accordé à tous les parents de minimum trois enfants, soit supprimé en faveur d’une nouvelle aide, dont le montant serait fixé en fonction du nombre d’enfants.

La majoration de trimestres pour les mères de famille elle aussi conservée

Gérald Darmanin a donc indiqué qu'il était hiors de question de supprimer ces avantages : « Pour les bonus comme pour les pensions de réversion, il n’y a pas d’avantage acquis pour les retraités qui sera renié, donc ce n’est pas le cas ». Et ce n'est pas la seule polémique : la majoration de trimestres pour les mères de famille est aussi évoqué. Pour rappel, l’État, considérant l’impact d’un enfant sur la carrière d’une femme, accordait à celles-ci une majoration correspondant à cette « perte » professionnelle. Selon ce document de travail, la réforme des retraites ne devrait pas toucher à cet avantage.

Enfin, les droits familiaux coûtent chaque année 18 milliards d'euros. Si cette enveloppe ne diminuera pas, elle serait répartie entre plus de retraités afin de mieux s'adapter aux foyers actuels qui comptent en moyenne deux enfants.

Vous aimerez lire aussi - Familles nombreuses, réversion : la réforme des retraites est mal partie

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis dix ans, j'essaie de transmettre ma passion pour l'actualité au quotidien. Je fais le grand écart entre football et littérature jeunesse.

Laisser un commentaire

* Champs requis