Retraites : les inégalités entre les hommes et les femmes vont se poursuivre

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 23 juin 2015 à 9h56
Retraite Age Depart Medef Decote Pension Reversion Economies
15,5La France compte 15,5 millions de retraités

Quand on sait que le revenu salarial mensuel moyen des femmes est inférieur de 24,5% à celui des hommes (même à durées de travail et compétences égales, l'écart reste d'environ 9%), il n'est pas étonnant que les femmes perçoivent des retraites au montant bien inférieur à celles des hommes. Or cet écart, même s'il se résorbe au fil des ans, n'est pas prêt de disparaitre.

Encore 15% de différence en 2050

Selon le Conseil d'orientation des retraites, les femmes devront attendre 2060 pour espérer voir leur pension se rapprocher du montant de celle de ces messieurs… Et encore, elle ne s'en rapprochera alors pas encore ! L'organisme a calculé qu'en 2030, la différence sera encore de l’ordre de 20%. Et de 15% en 2050.

Les femmes travaillent en moyenne jusqu’à un âge plus avancé (62,5 ans) que les hommes (61,9 ans). Mais grossesses et congés de maternité oblige, elles accumulent tout au long de leur vie professionnelle moins de trimestres qu'eux: 150, contre 158 pour eux.

Des retraites inférieures de 40%

Et forcément, cela se répercute sur le montatn des pensions : elles touchent des pensions inférieures en moyenne de 40% à celles des hommes ! Soit un montant moyen de 993 euros par mois, contre 1642 euros pour les hommes.

D’après le livre "Les Retraités et les Retraites – édition 2014" réalisé sous la houlette de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees), la France compte actuellement environ 15,5 millions de retraités (vivant en France ou à l’étranger).

En 2012, l’Etat a versé près de 290 milliards d’euros en prestations de retraite. Il s’agit du premier poste de dépenses de la protection sociale. L’équivalent d’un septième du PIB (14,5%), d’après l’ouvrage précité !

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Laisser un commentaire

* Champs requis