Santé : du cannabis vendu en distributeur automatique à Seattle

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 6 février 2015 à 10h38
Cannabis Seattle Distributeurs Automatiques Drogue
50 millions $Le Colorado récupère chaque année 50 millions de dollars sur la vente légalisée du cannabis.

Après les journaux, les bonbons et les capotes, voici le cannabis qui fait son arrivée dans les distributeurs automatiques ! La ville américain de Seattle a inauguré le 3 février dernier, cinq distributeurs automatiques de cannabis thérapeutique. Une initiative qui devrait s'étendre progressivement à tout l'Etat de Washington.

Le débat sur le cannabis fait toujours rage de ce côte de l'Atlantique.

Des distributeurs automatiques de cannabis

Mais aux Etats-Unis, il passe la vitesse supérieure. Après avoir légalisé le cannabis récréatif en 2012, l'Etat de Washington vient d'inaugurer cinq distributeurs automatiques de cannabis thérapeutique dans la ville de Seattle. Désormais, plus besoin de se fournir dans des boutiques ou des pharmacies spécialisées. Mais attention, la vente en distributeurs est bien encadrée.

Cannabis : une vente autorisée sous haute sécurité

Ces machines disposent d'une caméra permettant de vérifier l'identité de l'acheteur. Une personne désireuse de se fournir en cannabis devra également créer un compte, et scanner son permis de conduire (pour vérifier son âge), ainsi que son ordonnance. Les petits malins en bonne santé qui voudraient juste fumer de la marijuana pour le plaisir n'ont qu'à bien se tenir. Ces distributeurs, qui devraient être étendus à tout l'Etat de Washington, proposent ainsi du cannabis classique, mais également des produits alimentaires à base de marijuana, ainsi que des recharges de cigarettes électroniques.

Des recettes non négligeables pour les Etats américains

Côté sécurité, une vérification d'empreintes digitales ainsi qu'un scanner rétinien devraient également voir le jour. A noter que le cannabis légalisé dans de nombreux Etats américains représente une rente considérable pour l'administration américaine. Le Colorado, par exemple, gagne 50 millions de dollars, soit 43 millions d'euros, chaque année grâce à la vente d'herbe.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Santé : du cannabis vendu en distributeur automatique à Seattle»

Laisser un commentaire

* Champs requis