Sécurité routière : quel comportement avons-nous sur la route ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Léana Chaniol Modifié le 30 juin 2016 à 18h25
Securite Routiere Comportement Vitesse Telephone En Hausse
43 %43 % des automobilistes dépassent la limitation de vitesse de 130km sur l'autoroute contre 37 % l'an dernier

Vitesse, téléphone, inattention sont tout autant de facteurs qui peuvent causer notre mort sur la route. Et ôh combien ce sont fait avoir par la seconde de trop… Pourtant, le gouvernement ne lésine pas sur les campagnes publicitaires pour la sécurité routière. Malgré cela, nos comportements au volant ne cessent d’être irresponsables et causent 10,1 % d’accidents en plus en mai 2016.

Tous responsables

La Sanef, la Société des autoroutes du nord et de l’est de la France a publiée ce jeudi 20 juin 2016 une étude sur le comportement des automobilistes sur les autoroutes. Vont-ils moins vite ? Sont-ils plus responsables ? Pas du tout. Il en ressort même qu’appuyer sur le champignon est très courant et que nous sommes plus inattentifs. Pour se faire, l’enquête a été menée en Mars sur une portion représentative du réseau en France, l’A13.

Quatre aspects majeurs ressortent de l’étude : plus vite, moins attentifs, non respect des distances de sécurité et on observe de nombreux « fans de la voie centrale ». Nous sommes nombreux, et l’étude le montre bien, à préférer la voie du milieu sur l’autoroute. En 2012 et malgré l’interdiction et le risque que cela entraîne, plus d’un véhicule sur trois circule sur celle-ci alors que la voie de droite est libre.

La Sanef accuse un « bond préoccupant » de la vitesse moyenne en 2016 qui n’est plus de 127 mais 129 km/h. L’enquête menée sur un échantillon de 140 000 véhicules circulant sur l’A13, prouve que près d’un véhicule sur deux, soit 43 %, avait une vitesse supérieur à 130 km/h contre 37 % en 2015. Ce qui est plus alarmant c'est que 4 % des véhicules observés ont dépassé la barre des 150km/h.

La vitesse est responsable de sept accidents sur dix

D’après Pascal Contremoulins « C’est la première année depuis cinq ans où nous sommes face à un relâchement des automobilistes ». Aucune explication ne lui paraît rationnelle et pourtant, Claude Got, professeur de médecine spécialiste de l’accidentologie en a une : l’absence de sanctions. « Le comportement des conducteurs s’adapte aux contraintes qu’on leur impose ».

Autre point alarmant : l’utilisation du téléphone au volant par près de 5 % des conducteurs. L’inattention est la cause de 16 % des accidents mortels sur l’autoroute contre 10 % en 2014. D’après l’enquête, le nombre de personnes qui utilisent leur téléphone au volant augmente de + 1,2 % et passe de 3,7 % en 2015 à 4,9 % en 2016. Sur ce même sujet, l’Association des sociétés françaises d’autoroutes avait mené une étude, dévoilant un chiffre inquiétant de 55 % des conducteurs déclarant l'utiliser en conduisant.

Enfin, un conducteur sur cinq soit 22 % des automobilistes ne respectent pas les distances de sécurité. Il est important de laisser un espace de deux secondes entre votre véhicule et celui de devant car ce comportement est responsable de sur-accident, qui représentait un accident sur quatre en 2015.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Léana CHANIOL, 21 ans Étudiante en 2eme année de journalisme à l'IUT de Tours.

Aucun commentaire à «Sécurité routière : quel comportement avons-nous sur la route ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis