Sécurité routière : un nouveau radar est jugé illégal

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Laure De Charette Modifié le 8 mars 2016 à 13h25
Radars Pv Etranger Europe Accords Echange Information
64%64% des Français estiment que les radars automatiques servent seulement à remplir les caisses de l'État.

Les radars ont fait baisser de moitié la mortalité sur les routes depuis leur installation en 2002. Alors même qu’environ un tiers des flashs émis par les machines sont inexploitables !

Filmés en flagrant délit

Il existe actuellement neuf types de radars différents. Certains sont fixes, d’autres sont mobiles, embarqués, sur feu rouge, leurres ou autonomes. Et il en existe un, d’un genre nouveau, fixé sur un panneau Stop. Mais il serait illégal, à en croire L’Express.

Ce radar litigieux se trouve dans une rue dangereuse de la commune de Yerres, dans l’Essonne, dirigée par le député-maire Nicolas Dupont-Aignan.

Un radar sans autorisation

Son principe est simple : juché sur un panneau Stop, il permet de verbaliser les automobilistes qui ne marqueraient pas l’arrêt. La caméra de surveillance installée envoie en effet les images à la police, qui repère ainsi les plaques d’immatriculation des conducteurs irrespectueux du code de la route.

Les agents n’ont plus qu’à envoyer par courrier l’amende (de 90 euros) et l’éventuel retrait de points (4). Près de 600 personnes se sont déjà fait pincer ainsi en moins d’un mois !

Le problème, c’est que ce système de vidéoprotection n'aurait pas obtenu l'autorisation de la préfecture. La commune aurait dû veiller à remplir correctement les formalités, dont un formulaire Cerfa qui accompagne sa demande, sur lequel elle doit indiquer les finalités précises du système. Or elle ne l’a jamais fait. Exprès ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Journaliste depuis 2005, Laure de Charette a d'abord travaillé cinq ans au service France du quotidien 20 Minutes à Paris, tout en écrivant pour Economie Matin, déjà. Elle est ensuite partie vivre à Singapour en 2010, où elle était notamment correspondante du Nouvel Economiste et où elle couvrait l'actualité politique, économique, sociale -et même touristique !- de l'Asie. Depuis mi-2014, elle vit et travaille à Bratislava, en Slovaquie, d'où elle couvre l'actualité autrichienne et slovaque pour Ouest France et La Libre Belgique.Elle est aussi l'auteur de plusieurs livres, dont "Chine-Les nouveaux milliardaires rouges" (février 2013, Ed. L'Archipel) et "Gotha City-Enquête sur le pouvoir discret des aristos" (2010, Ed. du Moment). Elle a, à nouveau, rejoint l'équipe d'Economie Matin en 2012.

Aucun commentaire à «Sécurité routière : un nouveau radar est jugé illégal»

Laisser un commentaire

* Champs requis