La SNCF teste l’achat de billets de train dans un supermarché

Par Olivier Sancerre Modifié le 27 décembre 2021 à 12h08
Gares Sncf Supermarche 2
2.918Le réseau TER compte 2.918 arrêts en France.

Il sera peut-être possible, dans l'avenir, d'acheter un billet de train entre les rayons boucherie et pâtes du supermarché ! C'est une expérience que tente actuellement la SNCF en Sarthe.

Au Super U de Beaumont-sur-Sarthe, les clients peuvent désormais acheter un billet de train. C'est une expérimentation menée par la SNCF TER Pays de la Loire, qui vise à réduire les « inégalités de traitement » dans les territoires qu'avait pointé la Défenseure des droits. Certaines petites gares n'offrent aucune possibilité pour acheter des billets : pas de guichet, pas de distributeur automatique (il s'agit de « points d'arrêts non gérés », ou PANG). Ces ventes en supermarché peuvent être une alternative intéressante, ce d'autant que l'amplitude horaire est importante. Pour l'enseigne, c'est tout aussi intéressant car c'est un service supplémentaire offert à la clientèle.

Plusieurs alternatives aux guichets

Ouest France, qui rapporte l'information, explique que les employés ont été formés à l'utilisation d'un client mobile (une application pour smartphone ou tablette, accompagnée d'une imprimante). Ainsi équipés, ils peuvent réserver, faire payer et éditer des billets de TGV, de TER et d'Intercités. Ce service s'ajoute aux autres guichets alternatifs que la SNCF a mis en place : vente en ligne, distributeurs automatiques, ventes dans les commerces et les buralistes, vente par téléphone…

Maillage du territoire

Les Pays de la Loire sont une terre d'expérimentation pour la SNCF, qui a aussi instauré un système de guichets mobiles : ces gares sur roues sillonnent 17 communes dans la région, chaque jour. « Il y a plus de points de vente physiques en Sarthe qu'il y a dix ans », explique Nicolas Bomberra, de la direction des lignes TER Maine Anjou. La SNCF rappelle aussi que 96% des voyageurs de TER ont à leur disposition une solution de distribution comme un guichet ou un automate dans la gare qu'ils empruntent.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Aucun commentaire à «La SNCF teste l’achat de billets de train dans un supermarché»

Laisser un commentaire

* Champs requis