Soldes d’été : maintien des règles sanitaires strictes

Par Quitterie Desjobert Modifié le 15 juillet 2020 à 11h59
Soldes Ete 2020 Regles Sanitaires Strictes
54%54% des Français vont renoncer aux soldes 2020.

C’est parti : le coup d’envoi des soldes d’été 2020 est donné avec trois semaines de différé. Des soldes qui vont faire l’objet de règles sanitaires strictes.

Des règles strictes …

Il aura fallu les repousser de trois semaines mais les soldes d’été ont démarré mercredi 15 juillet. Repoussés en raison de la crise sanitaire et sur demandes des petits commerçants en manque de trésorerie, les soldes vont être marqués par de nombreuses contraintes sanitaires, qui risquent de complexifier la chose.

Parmi les règles sanitaires : port du masque obligatoire, mise à disposition systématique de gel hydroalcoolique. Il faudra aussi parier sur l’impossibilité d’essayer les articles dans de nombreux magasins, du fait de l’obligation de placer à l’isolement pendant 24 heures tout article utilisé. Il y a également un risque de durcissement des politiques de retour des magasins. Le site du gouvernement rappelle que : « Les commerçants sont tenus d'appliquer toute disposition relative à l'échange ou au remboursement dont il fait la publicité, soit sous forme d'affichage dans le magasin, soit mentionnée sur les tickets de caisse ou sur d'autres supports. » Ainsi les commerçants doivent afficher leur politique d’échange. Ils peuvent également refuser l’échange ou le remboursement sauf en cas de vice caché ou de malfaçon de l’article.

… maintenues malgré tout

De nombreux commerçants ont demandé un allègement de certaines mesures sanitaires, notamment celle obligeant une quarantaine de 24 heures pour tout article essayé. Au micro de RTL lundi 13 juillet le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a souhaité répondre clairement à ces demandes : « On peut simplifier des règles et ça fera partie de la relance, mais certainement pas les règles sanitaires. Je ne veux laisser aucune ambiguïté là-dessus : aucun allègement des règles sanitaires au moment où il y a un risque de reprise de l'épidémie. Ce serait tout simplement irresponsable ».

Ces derniers jours, la France fait face à une légère reprise du virus. Une situation qui a mené l’enseigne Etam à annuler les soldes pour éviter une nouvelle vague de contaminations. Le président de l’entreprise Laurent Milchior estimait lundi 13 juillet sur BFMBusiness que les conditions pour que les soldes se déroulent sereinement ne sont pas réunies : « Les soldes, c'est un système de volumes, il faut qu'il y ait beaucoup de monde dans un magasin pour que les soldes fonctionnent. Je pense que le principe d'avoir suffisamment de monde dans les magasins pour faire du volume et repasser sur des historiques qui étaient sur la fin juin de l'année dernière au 15 juillet, ce n'est pas complètement raisonnable ».

Les soldes qui commencent mercredi 15 juillet doivent se terminer le 11 août, des dates peu pratiques pour les enseignes, puisque de nombreux consommateurs sont déjà partis en vacances. Ils sont d’ailleurs 54% à renoncer aux soldes de cet été.

Journaliste économique et politique

Aucun commentaire à «Soldes d’été : maintien des règles sanitaires strictes»

Laisser un commentaire

* Champs requis