Soupe à la grimace pour les restaurateurs : baisse de la fréquentation en juillet

Par Olivier Sancerre Modifié le 5 août 2013 à 17h19

Les restaurateurs et traiteurs tirent la sonnette d'alarme : après un premier semestre qui a vu la fréquentation dans les restaurants baisser de 5%, celle-ci s'est révélée catastrophique en juillet.

Et pourtant, le mois de juillet est normalement synonyme de fréquentation en hausse, départs en vacances et soldes oblige. Mais rien à faire, la crise frappe durement le porte-monnaie des Français qui ont déserté les restaurants : la fréquentation a ainsi diminué de 13,2% le mois dernier. Le SNRTC, Syndicat national de la restauration thématique et commerciale, qui représente 1.700 établissements et 37.000 salariés, s'alarme d'une tendance baissière qui devrait se poursuivre avec la hausse de la TVA à 10% à partir du 1er janvier.

Cette augmentation de la TVA pourrait « être plus désastreuse que prévu et entraîner des suppressions d’emplois dans notre secteur », prévient Michel Morin, président du Syndicat. Les consommateurs, déjà échaudés par une crise qui restreint le budget Loisirs, ne risquent pas de se remettre à consommer dans des restaurants où les prix sont susceptibles d'augmenter sous le coup de la TVA - bien que « dans un contexte de diminution du pouvoir d’achat, la répercussion sur les prix est difficile, voire impossible ». Conséquence : « les entreprises de restauration tout droit vers l’asphyxie ».

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis