Spotify : faut-il s’attendre à une hausse du prix de l’abonnement ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 28 avril 2021 à 8h31
Spotify Bourse Chiffre Affaires Pertes 1
36 EUROSDans certains pays, l'abonnement Spotify Famille augmente de 36 euros par an.

Spotify, vous connaissez ? C’est un des nombreux services de streaming musical, un des premiers par ailleurs. L’entreprise, qui a profité de la crise et du confinement pour multiplier le nombre d’abonnés, a annoncé des hausse de prix de ses abonnements… ce qui risque d’en faire fuir certains et d’en freiner d’autres. Mais, pour l’instant, la France est épargnée.

Spotify a perdu plus d’un demi-milliard d’euros en 2020

Les résultats de l’année 2020, marquée par la Covid-19 et les confinements, sont mitigés, pour Spotify : le groupe a certes multiplié ses abonnements… mais a aussi multiplié ses pertes.

Fin 2020, le service comptait 345 millions d’utilisateurs actifs, en forte hausse : +27%. Une situation conforme aux prévisions des analystes. Mais Spotify s’est même offert le luxe de battre les prévisions concernant les abonnés payants, ceux qui lui rapportent le plus de revenus : ils atteignent le nombre de 155 millions, en hausse de 24%.

En parallèle, toutefois, les charges d’exploitation ont explosé… et l’entreprise a perdu beaucoup d’argent. Si le chiffre d’affaires 2020 a été en hausse de 16,5%, à 7,9 milliards d’euros, la perte nette a presque triplé et a atteint 581 millions d’euros.

Une hausse de prix pour augmenter ses revenus ?

Face à ces pertes, et alors que Spotify s’attend à une nouvelle année en déficit en 2021, le groupe a annoncé une hausse de ses tarifs aux États-Unis et en Europe. Sur le vieux continent, trois forfaits augmentent : le forfait étudiant coûtera 1 euro par mois plus cher, soit 12 euros par an de plus, à 5,99 euros par mois , le Duo Premium voit son prix augmenter de la même façon, à 12,99 euros par mois, tandis que le forfait Famille grimpe de 3 euros par mois (36 euros par an) et atteint 17,99 euros par mois. Seul l’abonnement Personnel ne change pas.

Mais les Français seraient épargnés, en tout cas pour l’instant : Spotify s’est voulue rassurante auprès de plusieurs médias. Mais rien n’empêchera le groupe de procéder à un lissage des prix européens par la suite.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Spotify : faut-il s’attendre à une hausse du prix de l’abonnement ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis