Un studio de 8m² vivable (mais pas louable) c’est possible

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 novembre 2014 à 4h56

Avec la pénurie d'appartements en France, et surtout à Paris, la question de la place et de la taille de ces derniers devient centrale. Le Studio d'architecture Kitoko a récemment publié une vidéo montrant un micro-studio de 8 mètres carrés extrêmement bien agencé. De quoi donner des idées aux propriétaires... mais on se demande bien le prix.

Un studio de 8 mètres carrés salle de bain incluse

L'idée est absolument géniale : rendre vivable une chambre de bonne, un type de logement que les étudiants, à Paris, tentent désespérément de trouver à cause des loyers trop élevés pour pouvoir vivre dans un espace décent.

Les architectes du studio Kitoko de Caen ont donc eu la bonne idée de réaménager un studio de 8 mètres carrés de manière à le rendre vivable. Et le résultat est impressionnant : tout y est, du lit bien caché à la cuisine... et même la salle de bain.
Tout est caché dans des armoires et tout fonctionne par systèmes coulissants... mais la vidéo vaut sans doute toutes les explications du monde :

Tiny apartment in Paris (8sqm only) from Kitoko Studio on Vimeo.

Un studio vivable mais pas louable

Le Studio kitoko n'est pas une agence immobilière et n'a donc pas l'intention de louer cet appartement. Et tant mieux, car il n'est pas louable. La loi est très précise là-dessus : un bailleur ne peut louer un appartement que si la surface de la pièce principale fait au minimum 9m² (loi Boutin, l'article R 111-2 du Code de la Construction et de l'Habitation). Et attention : une salle de bain n'est pas comptée dans cette surface et ne peut compenser une surface plus petite.

Qui plus est, sur Paris (l'appartement en question se situe dans la capitale) la réglementation sanitaire impose un minimum de 7m² pour une personne. Une bonne chose à savoir.

Reste que, malgré son inadéquation avec la législation en vigueur, ce studio est un véritable bijou d'architecture d'intérieur et bon nombre d'étudiants logés dans des chambres de bonne miteuses seraient aux anges d'habiter dans un tel endroit.

Malheureusement, le risque est de voir le loyer d'un tel studio exploser car il s'agit bien d'une œuvre « d'architecte » que le propriétaire pourrait bien faire taxer.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Un studio de 8m² vivable (mais pas louable) c’est possible»

Laisser un commentaire

* Champs requis