Tabac : paquet neutre ou pas, les ventes augmentent

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 13 avril 2017 à 6h52
Paquet Neutre Cigarettes Ventes Baisse Effet Reforme
1,4%Les ventes de cigarettes ont augmenté de 1,4 % au premier trimestre 2017.

Voilà qui ne devrait pas faire plaisir au ministère de la Santé et à Marisol Touraine qui a bataillé contre les cigarettiers pour faire passer sa réforme sur le paquet neutre, en vigueur depuis le 1er janvier 2017 : il n’aurait aucun impact sur les ventes de cigarettes en France. Plusieurs indices le soupçonnaient mais la publication des chiffres de Logista, qui approvisionne les buralistes, le confirme.

Hausse des ventes de cigarettes au premier trimestre 2017

Logista France détient le quasi-monopole de l’approvisionnement des bureaux de tabac de France et ses chiffres sont donc extrêmement fiables. Lorsque Logista dit que les ventes ont augmenté, ou plutôt que les livraisons ont augmenté, il y a de fortes chances que ce soit le cas.

Malheureusement pour le ministère de la Santé, c’est bien le cas au premier trimestre 2017. entre janvier et mars 2017 Logista estime avoir livré 1,4 % de cigarettes de plus qu’au premier trimestre 2016. Une hausse indicative de l’absence d’effet du paquet neutre sur les Français et les fumeurs en général.

Au total, sur les trois premiers mois de l’année, 10,82 milliards de cigarettes ont été livrées, contre 10,67 milliards au premier trimestre 2016.

Le paquet neutre est inutile car c’est le prix qui fait la différence

Le gouvernement se retrouve donc avec une réforme qui n’a quasiment aucun effet en tant que telle mais qui a fait couler beaucoup d’encre et qui a conduit à des menaces de la part des cigarettiers. Ces derniers, qui se sont sentis expropriés de leurs marques, pensent à porter plainte pour recevoir compensation bien que, à ce jour, aucune procédure ne soit effectivement lancée.

L’idée du gouvernement était, toutefois, bonne : en se basant sur le succès de l’Australie, premier pays à avoir mis en place le paquet neutre en 2012, il voulait réitérer son succès. Mais l’Australie a couplé cette mesure avec une mesure drastique sur les prix visant à faire progressivement augmenter le paquet de cigarettes à 30 euros minimum (il est actuellement proche des 20 euros). Même sans paquet neutre, cette mesure aurait largement suffi à réduire le nombre de fumeurs.

L’Australie, toutefois, a un avantage par rapport à la France : c’est une île. Les buralistes australiens ne subissent pas de concurrence étrangère et les Australiens n’ont pas d’autre choix que payer le prix fort ou arrêter de fumer.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio