La BCE baisse son taux directeur, et le dépôt coûtera désormais de l’argent !

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 6 juin 2014 à 5h23

La Banque Centrale Européenne vient de sortir de son inaction et de prendre la première grande mesure pour faire remonter l'inflation et lutter contre la crise de la zone euro : le taux de facilité de dépôt de la BCE est passé en négatif, une première dans l'histoire de la banque.

La baisse du taux de facilité, une mesure attendue

Si la crise est loin d'être résolue, la BCE a enfin fait le nécessaire pour que quelque chose bouge. Et elle a mis les grands moyens en prenant comme première mesure probablement celle qui était la plus attendue : la baisse du taux de facilité.

En l'occurrence, désormais, le taux de facilité est de -0,1% ce qui signifie que déposer de l'argent à la BCE ne rapporte plus mais coûte de l'argent. Naturellement, cela ne concerne pas les épargnants mais bien les institutions bancaires qui seront désormais réticentes à déposer le cash à la Banque Centrale Européenne.

Ainsi faisant, il y a de fortes chances que cet argent retrouve enfin la vie et sortir des coffres forts pour aller renflouer les caisses des entreprises. Du moins, c'est ce que tout le monde espère.

Le taux directeur de la BCE également baissé

L'autre mesure prise par la BCE est la baisse, encore une fois, de son taux directeur qui atteint désormais 0,15%, un taux historiquement bas.

Cela devrait, normalement, relancer les crédits même si les baisses précédentes n'ont pas réellement eu l'effet escompté sur les crédits en Europe.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis