Ligne TGV Lyon-Turin : l’Italie et la France vont définir un calendrier des travaux

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Rédaction Modifié le 20 novembre 2013 à 8h34

On en parle depuis plus de dix ans, depuis que le premier traité franco-italien qui présentait le projet a été signé en 2001 : la nouvelle ligne TGV qui reliera Paris à Milan en 4 heures devrait voir le jour. Mais pas avant 2030.

Un projet très controversé en Val de Suse

Les militants opposés à ce projet ne ménagent pas leurs efforts pour retarder les travaux et faire abandonner la construction de cette nouvelle voie ferrée à haute vitesse. Samedi 16 novembre 2013 ils n'étaient pas moins de 7 000 à manifester.

Mais malgré leurs efforts, les pouvoir publics vont de l'avant. Surtout depuis que les maires de la Val de Suse ont accepté le nouveau tracé des rails, complètement modifié depuis la première version présentée. Il faut dire que le gain économique serait énorme pour la vallée et pour les deux pays.

Car la ligne devrait permettre de relier Paris à Milan en 4 heures contre 7 actuellement. De quoi permettre une virée en journée. Bénéfique pour le tourisme mais aussi pour les affaires, Paris et Milan étant deux places boursières.

Un projet qui coûte 8,5 milliards d'euros

Ce mercredi 20 novembre 2013, alors que s'ouvre le sommet franco-italien à Rome, le président français François Hollande et son premier ministre Jean-Marc Ayrault sont attendus par le premier ministre italien Enrico Letta. Ensemble, ils devront définir un calendrier des travaux définitifs.

Une demande explicite de Bruxelles qui a récemment annoncé vouloir financer près de 40% des 8,5 milliards d'euros estimés pour la réalisation des travaux et, notamment, le tunnel de 57 kilomètres qui traversera les Alpes de part et d'autre. L'Italie devrait participer à hauteur de 35% tandis que la France financera le projet à hauteur de 25%.

Mais pas question pour les milanais de faire une virée romantique à Paris en journée avant une bonne dizaine d'année. Les travaux devraient débuter en 2016 et durer environ 10 ans, si ce n'est plus.

Laisser un commentaire

* Champs requis