Quelles technologies pour booster l’efficacité du commerce de détail en 2020 ?

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par Elie Mura Publié le 20 janvier 2020 à 14h23
Tshirt 2428521 1920
90 MILLIARDS €En 2018 les Français ont dépensé 90 milliards d'euros en ligne.

La saison des fêtes de fin d’année 2019 commence et entraîne, comme chaque année, des dépenses effrénées. L’économie à la demande a façonné des clients de plus en plus exigeants qui veulent que les produits commandés soient livrés dans les plus brefs délais, un phénomène qui exerce une pression énorme sur les commerçants. Pour la plupart des enseignes, Noël est la période la plus importante de l’année, beaucoup dépendent du Black Friday et de Noël pour atteindre leurs résultats de ventes annuels.

Une étude réalisée par la FEVAD estimait que 90 milliards d’euros avaient été dépensés en ligne par les Français en 2018 et que plus de 9 % des revenus du commerce de détail cette même année ont été générés via internet. Cette part ne cesse de croître depuis plusieurs années et il est clair qu’à l’horizon 2020, l’importance du e-commerce sur le marché du commerce de détail français ne s’arrêtera pas là.

Automatisation intelligente en entrepôt et en magasin

De nombreux responsables d’entrepôt prévoient une automatisation complète d’ici 2024, 2020 sera donc une étape importante pour les technologies augmentées et automatisées. En effet, les dirigeants du commerce de détail et de la distribution cherchent à maximiser l’efficacité et à mieux gérer les stocks, la chaîne logistique et la satisfaction client. Les employés sont de plus en plus souvent équipés de technologie et les décideurs continuent de voir ce fonctionnement comme une porte d’entrée vers une plus grande automatisation.

Parmi les technologies clés destinées à envahir les entrepôts en 2020, citons les lunettes d’affichage (une technologie portative augmentant l’efficacité des travailleurs dans la préparation de commandes grâce à des indications visuelles) et les micro-véhicules autonomes qui transportent des palettes vers les points de chargement, évitant ainsi aux employés de devoir le faire eux-mêmes. En combinant ces technologies dans un même entrepôt, les responsables peuvent augmenter l’efficacité générale et minimiser les risques de blessures.

Aujourd’hui, les enseignes se tournent elles aussi vers de nouvelles technologies pour accroître l’efficacité en entrepôt et en magasin grâce à une automatisation intelligente. Il peut s’agir d’une solution robotique qui aide les collaborateurs à choisir les produits plus efficacement ou à accomplir des tâches comme le contrôle des stocks en rayon, ou d’une solution d’aide à la visualisation qui peut identifier les anomalies dans le magasin, comme une rupture de stock ou des étiquettes de prix manquantes. Le Machine Learning et l’analyse avancée continueront également de prendre de l’importance pour les enseignes afin d’aider à optimiser l’efficacité des stocks.

Les workflows actuellement gérés par les employés seront peu à peu exécutés par l’automatisation intelligente. Les tâches qui nécessitent de se déplacer physiquement seront peu à peu exécutées par des solutions robotiques en entrepôt comme en magasin. Les tâches comme l’inspection visuelle d’un produit avant une prise de décision seront peu à peu exécutées via la vision par ordinateur et les technologies de capteurs comme la radio-identification (RFID).

La forte croissance de la RFID

La RFID connaît une forte croissance, en particulier dans le secteur du prêt-à-porter, qui utilise cette technologie mature pour identifier les positions de stocks et ainsi renforcer les expériences omnicanales. L’utilisation de cette technologie continuera de faire la différence car elle permet de gérer les inventaires avec exactitude et une plus grande visibilité des stocks. La demande en RFID augmentera puisque qu’elle répond efficacement aux besoins des enseignes et de leurs partenaires en leur offrant une visibilité complète sur leurs stocks, et en leur indiquant exactement quels articles sont disponibles, dans quelles tailles et à quel endroit. Cela permet une meilleure utilisation des stocks et soutient les initiatives de traçabilité. À l’heure où l’industrie cherche également à devenir plus durable, elles sont de plus en plus importantes sur l’ensemble des chaînes d’approvisionnement. Les solutions RFID logicielles, matérielles et d’étiquetage permettent de consulter les stocks à la minute près et au niveau des articles. Cela augmente la précision des inventaires et la satisfaction client tout en réduisant les ruptures et excédents de stock ainsi que les erreurs de réapprovisionnement.

Comme les achats tendent de plus en plus à se faire en ligne, les commerçants et les prestataires logistiques ont rapidement amélioré leurs offres de livraison. De leur côté, les consommateurs ne veulent pas risquer de manquer une livraison à domicile, on prévoit donc une croissance des services « Click & Collect » deux fois supérieure à celle des livraisons classiques. À l’heure actuelle, le Click & Collect (qui consiste à faire ses achats en ligne et à récupérer sa commande en magasin) représente un sixième de l’ensemble du marché de la livraison en ligne. Il s’agit d’une énorme opportunité pour les commerçants qui souffrent d’une baisse de fréquentation.

Lindex, une enseigne de mode scandinave, profite déjà de cette opportunité. Ils ont récemment ouvert une boutique en ligne danoise, lindex.dk, par le biais d’un accord de franchise, qui offre aux clients des livraisons rapides et un service Click & Collect. Ceci est possible grâce à une solution unique appelée Zebra SmartLensTM basée sur la technologie RFID. Elle offre une visibilité complète et des informations à la minute près sur les marchandises étiquetées RFID, et collecte automatiquement des données sur les marchandises. Grâce à son déploiement dans le magasin physique, Lindex est également en mesure d’offrir aux acheteurs un service Click & Collect très rapide. Cela signifie que les livraisons peuvent arriver en moins d’une journée.

Développer l’expérience clients en magasin reste clé

Malgré la croissance des achats en ligne, 58 % des acheteurs préfèrent encore faire leurs courses dans les magasins physiques, selon l’étude Zebra 2020 sur les comportements d’achat. Il est donc crucial que les enseignes continuent d’investir dans la modernisation de leur point de vente, que ce soit en y amenant de la robotique et de la réalité augmentée ou simplement en équipant les employés de la technologie la plus adaptée à leur travail. La majorité (65 %) des consommateurs pensent que les vendeurs utilisant des terminaux mobiles avec scanner intégré peuvent améliorer l’expérience d’achat. Ainsi, même si les robots peuplent notre imagination, ce sont peut-être les technologies simples qui feront vraiment la différence dans l’engagement et la satisfaction des clients.

Les entreprises continueront de chercher les meilleures solutions de traitement des commandes. Il s’agira notamment d’expériences de micro-fulfillment (traitement des commandes automatisé et ultra rapide) ainsi que de capacités de préparation et de solutions de livraison plus rationalisées.

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

 Directeur Retail France de Zebra Technologies.

Aucun commentaire à «Quelles technologies pour booster l’efficacité du commerce de détail en 2020 ?»

Laisser un commentaire

* Champs requis