Tesla : les profits viennent… du Bitcoin et des crédits verts (mais pas des voitures)

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 27 avril 2021 à 11h25
Tesla Model3 35000 Dollars 2
101 MILLLIONS $Tesla aurait gagné 101 millions de dollars grâce au bitcoin.

Le constructeur automobile fondé par Elon Musk, qu’il a nommé par ailleurs « Technoking of Tesla », a publié lundi 26 avril 2021 des résultats record au premier trimestre 2021. Sauf que le bénéfice net de l’entreprise ne vient toujours pas de la vente de ses voitures, malgré une augmentation annoncée des livraisons pour 2021.

750.000 véhicules livrés en 2021 par Tesla ?

Si Tesla vaut plus que les grands groupes automobiles réunis, l’entreprise affiche une capitalisation de plus de 740 milliards de dollars contre 229 milliards pour Volkswagen par exemple, l’entreprise vend encore relativement peu de voitures. Durant le premier trimestre 2021, 184.800 unités (Model 3 et Model Y) ont été livrées, un record pour Tesla. Aucune unité de Model S ou Model X n’a toutefois été construite sur les trois premiers mois de l’année, le groupe s’étant contenté de livrer 2.020 unités de son stock.

Les chiffres sont encourageants, toutefois, puisque Tesla a enregistré un chiffre d’affaires en très forte hausse : +74 % en un an, à 10,39 milliards de dollars. Il a été supérieur aux attentes, qui tablaient sur 100 millions de dollars de moins. Et pour 2021, Elon Musk a prévu une augmentation des livraisons de plus de 50%, ce qui permettrait au constructeur de livrer plus de 750.000 véhicules sur l’année.

Mais ce fut insuffisant pour rassurer les investisseurs : Tesla encaisse, à la suite de la publication des résultats, une baisse du cours de son action de 3 %.

Le bénéfice de Tesla n’est toujours pas issu des voitures

Ce qui inquiète, c’est l’origine des bénéfices de Tesla : certes, l’entreprise est rentable avec un bénéfice net de 438 millions de dollars, mais comme durant les trimestres précédents, les voitures contribuent en négatif. Tesla gagne encore et toujours de l’argent avec la vente de crédits écologiques.

Sur les trois premiers mois de l’année, 518 millions de dollars ont été engrangés par Tesla pour avoir vendu des crédits écologiques à ses concurrents, un montant en baisse de 260 millions de dollars par rapport au trimestre précédent… et un business voué à se réduire à mesure que les autres constructeurs se lancent dans l’électrique et baissent, de fait, leur bilan carbone.

De plus, Tesla a ajouté un gain de 101 millions de dollars lié à l’investissement massif du groupe dans le bitcoin. Soit un total de près de 620 millions de dollars de revenus qui ne sont pas liés à son cœur de métier, et qui compensent donc les pertes réelles.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis