TF1 face au front des opérateurs contre sa demande d’argent

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 24 avril 2017 à 6h43
Television Chaines Tf1 Operateurs Conflit Argent Diffusion
50%Près de 50 % des foyers en France regardent la télévision via leur box Internet.

Les choses se compliquent pour le groupe TF1 : personne ne veut lui donner de l’argent pour diffuser ses chaînes. Par « personne », comprendre : aucun opérateur. Déjà trois ont répondu par la négative malgré les menaces de couper le signal aux abonnés, menaces que TF1 pourrait mettre en partie en exécution le 30 avril 2017.

Free se joint à Orange et SFR pour dire « niet »

En marge du show Hello d’Orange, jeudi 20 avril 2017, Stéphane Richard, PDG de l’opérateur historique, avait bien laissé entendre qu’il n’était pas question de payer TF1 pour diffuser les chaînes du groupe sur sa box. Et ce même si TF1 a menacé de couper le signal sur les applications permettant de regarder les programmes sur d’autres supports que la télévision.

Après Orange, SFR a également répondu par la négative et c’est au tour de l’opérateur de Xavier Niel, Free, de faire pareil. Pas question de payer le groupe TF1 pour diffuser ses chaînes alors même que c’est la diffusion de ces chaînes qui lui permet d’avoir de l’audience et donc de générer du chiffre d’affaires via les contrats publicitaires.

Il ne reste plus que Bouygues Telecom… et ça risque d’être compliqué

3 opérateurs sur 4 sont donc contre cette idée : une mauvaise nouvelle pour TF1 qui espérait contraindre les opérateurs de lui verser une centaine de millions d’euros par an. Et une mauvaise nouvelle pour M6 qui s’était aligné sur la position de son concurrent sans toutefois proférer des menaces en bonne et due forme.

TF1 n’a donc plus d’autre choix que de se tourner vers Bouygues Telecom mais pas sûr que l’opérateur acceptera sa demande. Bouygues Telecom, comme TF1, est propriété du groupe Bouygues. C’est donc en interne que ça va se jouer : entre Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, et Gilles Pélisson, patron de TF1… sous le regard de Martin Bouygues.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis