Le transfert d’argent passera par Facebook, Twitter et les autres

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 11 mars 2015 à 7h07
Visa Transfert Argent Reseaux Sociaux Facebook Twitter
60%60% des transferts d'argent réalisés par Visa se font en dehors des Etats-Unis

Comment envoyer de l'argent à des amis ou de la famille ? Soit par virement bancaire, soit par des services dédiés... soit par Facebook et les autres réseaux sociaux. Ce sera pour bientôt, selon le groupe Visa, qui prévoit une généralisation de ce service dans les années à venir. Ce qui ouvre la voie à des possibilités de e-commerce infinies... mais également à des potentielles arnaques.

Envoyer des sommes d'argent par Facebook en un clic (ou presque)

Si le groupe de paiement bancaire Visa est prêt, les réseaux sociaux, eux, semblent un peu plus réticents. Il faut dire que les problèmes de sécurité sont nombreux. Mais il ne fait aucun doute qu'ils permettront, à force, le transfert d'argent via leur plateforme.

Twitter s'y est déjà collé, par ailleurs, en France grâce à la BPCE. Et le transfert par sms est déjà utilisé un peu partout dans le monde, même si de manière assez sporadique. Mais comment ça marche ?

En fait, très simplement : via une plateforme sécurisée l'envoyeur s'enregistre et insère ses données bancaires, puis il prépare le virement vers le numéro de téléphone du destinataire (dans le cadre d'un transfert par SMS) qui reçoit un texto. Le destinataire doit à son tour s'inscrire sur la plateforme et valider la réception, l'argent est directement viré sur son compte. Facile non ?

Adapter cette technologie avec un profil dez réseau social à la place d'un numéro de téléphone ne paraît pas si compliqué que ça.... et c'est justement ce que Visa a fait.

Mais qu'en est-il de la sécurité des données ?

Reste qu'il y a plusieurs problèmes qui pourraient retarder cette évolution. Et le premier est bien entendu la question de la protection des données personnelles et surtout des données bancaires. Un problème qui pourrait être résolu par les nouvelles technologies d'identification biométrique qui se développent, les firmes ayant compris qu'un simple mot de passe ne suffit plus à protéger les utilisateurs.

L'autre problème, mais pour le coup Visa ne peut rien y faire, c'est le risque de voir se développer des arnaques diverses visant à voler de l'argent aux utilisateurs. Faciliter le transfert d'argent risque de faciliter le travail des escrocs...

Laisser un commentaire

* Champs requis