Tunisie : le tourisme en chute après l’attentat

Par Olivier Sancerre Modifié le 30 juin 2015 à 7h10
Shutterstock 233927470
7%Le tourisme représente 7% du PIB de la Tunisie.

L’attentat qui a fait 38 morts en Tunisie porte un coup très dur à l’industrie touristique du pays. En France, les annulations et les changements de destination de dernière minute se multiplient.

Le syndicat Seto, regroupant les tour-opérateurs français, fait état de 25 à 50% de changements de destination pour le mois de juillet, des touristes qui souhaitaient prendre des vacances en Tunisie et qui éviteront finalement le pays. Toujours sur juillet, le Snav (syndicat des agences de voyages) a enregistré rien moins que 80% d’annulations ou de changements de destination. Les touristes visent plutôt la Grèce ou l’Espagne.

Le secteur du tourisme durement touché

Les deux organisations ont demandé à leurs membres d’autoriser les reports sans frais pour ceux de leurs clients souhaitant partir en Tunisie mais qui ont finalement choisi une autre destination. Le pays n’est malheureusement pas revenu sur le radar des Français : entre janvier et mai, les réservations ont baissé de 40% en nombre de passagers, soit une baisse du chiffre d’affaires de 42%. Les réservations pour l’été ont elles flanché de près de 38%.

Tendance européenne

Et la tendance est la même partout en Europe. La Belgique, l’Allemagne, la Grande-Bretagne (durement touchée par le récent attentat)… Tous les ressortissants européens réduisent leurs visites en Tunisie alors que ce secteur économique est vital pour le pays : il emploie en effet 400 000 personnes de manière directe ou indirecte.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis