La corruption coûte 120 milliards d’euros par an à l’Union européenne

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 4 février 2014 à 10h25

D'après un rapport de la Commission européenne publié lundi, la corruption coûterait chaque année près de 12 milliards d'euros à l'économie de l'Union européenne. En ce qui concerne la France, l'inquiétude de Bruxelles porte sur les marchés publics.

Bruxelles dresse donc une liste des secteurs où la situation pourrait être améliorée du point de vue de la corruption. Et pour cause, ce fléau coûterait presque 120 milliards d'euros chaque année à l'économie européenne. De plus, à l'approche des élections européennes, un tel chiffre a de quoi déstabiliser…

Le rapport européen pointe du doigt les secteurs d'activité les plus corrompus

Aucun classement entre pays n'est établi dans ce rapport, mais sont recensées les principales lacunes observées dans la lutter anti-corruption au niveau européen, ainsi que les secteurs les plus déficitaires en matière de combat contre cette corruption. Ainsi, outre les marchés publics pour la France, on apprend que de manière générale, l'intégrité de la vie politique reste un problème au niveau national, dans les Etats-membres.

L'absence de code de conduite chez les élus

Le rapport précise également que des carences importantes subsistent au niveau du contrôle du financement des partis politiques. Il pointe également du doigt l'absence de code de conduite en matière de corruption chez les partis, ou chez les assemblées élues.

"La corruption sape la confiance des citoyens et nuit à l'économie européenne"

"La corruption sape la confiance des citoyens dans les institutions démocratiques et l'état de droit, elle nuit à l'économie européenne et prive les pouvoirs publics des recettes fiscales dont ils ont cruellement besoin" déclare à ce sujet Cecilia Malmström, commissaire européenne chargée des Affaires intérieures. Elle ajoute que "les Etats membres ont beaucoup fait au cours des dernières années pour lutter contre la corruption, mais le rapport publié aujourd'hui montre que ces efforts sont loin d'être suffisants".

Les Européens convaincus du niveau de corruption de l'UE

Enfin, selon un sondage Eurobaromètre publié parallèlement au sondage, on apprend que 76 % des Européens pensent que la corruption est un phénomène très répandu. De plus, 8 % des sondés ont été témoins d'un acte de corruption l'an passé. En France, 68 % des personnes interrogées estiment que la corruption est très répandue...

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Laisser un commentaire

* Champs requis