Université : des frais étudiants toujours plus élevés

Par Olivier Sancerre Modifié le 19 août 2013 à 15h28

La rentrée universitaire s'annonce difficile. Il est de plus en plus cher d'être étudiant en France, indique ainsi une étude de la FAGE, la Fédération des associations générales étudiantes.

En moyenne, la rentrée 2013 de septembre des étudiants leur coûteront 2.481,73 euros, soit 2% de plus qu'en 2012. Le différentiel est plus important pour les étudiants d'Ile-de-France, avec une rentrée à 2.787,08 euros, contre 2.370,05 euros pour leurs homologues de province. Le poste de dépenses le plus important est le logement, qui compte pour 442,01 euros en province et 638,07 euros en Ile-de-France. Ce poste reste stable par-rapport à 2012, ce qui est heureux puisque le loyer représente 50% des dépenses d'un étudiant.

Mais c'est le budget « santé » qui a augmenté le plus depuis 2003, première édition de cette étude annuelle : +38% à 274,05 euros. La FAGE dénonce une « qualité de service douteuse, des produits complémentaires inadaptés, des délais de remboursement ahurissants, une représentation étudiante cadenassée ». Le gouvernement est appelé à réagir et ouvrir le dossier des mutuelles étudiantes. Les frais de fourniture ont eux grimpé de 30% (214,50 euros), tandis que les droits d'inscription augmentent de 23% (183 euros).

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis