Urssaf : 9 entreprises sur 10 sous la menace d’un redressement

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Publié le 22 septembre 2015 à 9h11
Urssaf Redressement Cotisations Entreprises Argent Taxes
250000 EUROSCertaines entreprises risquent plus de 250 000 euros de redressement de la part de l'Urssaf en 2016.

Et si quasiment toutes les entreprises de France allaient recevoir, dans les mois à venir, un redressement de l'Urssaf (ce qui pourrait les mettre en péril) ? Cette situation, entre le cauchemar et l'absurde, est malheureusement bien possible selon Europe 1. Car un léger changement dans les règles des cotisations serait passé totalement inaperçu. Pour les comptables... mais pas pour l'Urssaf.

Un petit changement de rien du tout...

Selon Europe 1 qui dévoile cette information, potentiellement une bombe à retardement, dès 2016 environ 90% des entreprises de France risquent de recevoir un petit courrier de redressement de la part de l'Urssaf. La faute à un changement sur les règles des cotisations en matière de prévoyance.

Jusqu'à présent il y avait deux taux de cotisation : un taux réduit sur les premiers 3 170 euros de salaire et un taux élevé sur le reste. La Sécu prenait en effet en charge la différence, mais seulement pour les 3 170 euros. Sauf que tout ça a changé.

Depuis le 8 juillet 2014 il n'y a plus de différence : le taux unique s'applique sur tout le salaire de tous les salariés. Une chose qu'ignorent les entreprises et les DRH.

... qui risque de faire mal aux entreprises

Selon le cabinet d'avocats Fidal, interrogé par Europe 1, il n'y aura rien à faire. L'excuse du "je ne savais pas" ne marchera pas et les estimations parlent de quelques 90% des entreprises concernées par un potentiel redressement fiscal.

Le cabinet Fidal a même fait des estimations pour ses clients : ce redressement pourrait atteindre 25 000 euros par an pour une PME de 100 employés... et même 250 000 par an pour une entreprise de 1 000 employés.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio