2012, année noire pour les ventes de voitures en Europe

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 16 janvier 2013 à 14h56

Du jamais vu depuis 17 ans ! Les principaux marchés européens, au premier rang desquels la France et l'Allemagne, ont enregistré, l'an dernier, une baisse de leurs ventes à deux chiffres ! Du côté des constructeurs, PSA et Renault font partie de ceux qui souffrent le plus.


Selon les chiffres de l'Association européenne des constructeurs automobiles (ACEA), il s'est vendu l'an dernier 12 053 904 véhicules pour l'ensemble de l'Union Européenne. Ne vous fiez pas à ce chiffre qui pourrait paraître conséquent, c'est le plus mauvais résultat enregistré depuis 1995. 2012 devient ainsi la cinquième année consécutive de recul pour l'industrie automobile européenne. Par rapport à 2011, la baisse enregistrée est de 8,2 %.

Sur le plan des baisses annuelles, c'est, une nouvelle fois, du jamais vu depuis 1993, une autre année noire où la chute du marché avait été de 16,9 % sur un an. Seul le Royaume-Uni se permet le luxe d'une progression de son marché avec une hausse de 5,3 %.

Dans un espace temps plus resserré, le mois de décembre dernier aura été particulièrement douloureux pour les constructeurs automobiles. En comparaison avec novembre, c'est une baisse des ventes de 16,3 % qui a été enregistrée dans l'Union Européenne. Au cas par cas, c'est l'Espagne qui souffre le plus avec une baisse de 23 % de ses ventes, suivie de l'Italie avec une chute de 22,5 %. Vient ensuite l'Allemagne avec une contraction du marché de 16,4 % et enfin la France qui subit une chute de 14,6 %.

Côté constructeurs, les Français sont à la peine. Renault enregistre une baisse de 18,9 %. PSA subit une contraction de ses ventes de 12,9 %. Seules les marques haut de gamme s'en sortent sans trop de casse. Jaguar Land Rover a vu ses ventes bondir de 27 %, Audi, lui, gagne 3,7 %.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «2012, année noire pour les ventes de voitures en Europe»

Laisser un commentaire

* Champs requis