Les voitures électriques n’ont pas fait recette en avril

Par Olivier Sancerre Modifié le 10 mai 2017 à 13h22
Voitures Electriques Avril France 2
35%Les ventes de voitures électriques représenteront 35% du marché des immatriculations neuves à l'horizon 2040, selon Bloomberg New Energy Finance.

C’est un coup d’arrêt important des ventes de voitures électriques. Selon l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), les véhicules équipés d’un moteur électrique n’ont pas attiré les consommateurs en avril.

Et c’est peu de le dire. Les ventes ont trébuché de 30% le mois dernier, selon l’Avere. Il s’est vendu 1 844 unités, que ce soit pour les particuliers ou les entreprises. L’association explique que le mois de mars avait marqué un record en termes d’immatriculations neuves électriques : la chute pour avril n’en est donc que plus marquante.

Cumul des ventes positif

Et puis le cumul des ventes depuis le début d’année reste très positif, rapporte encore l’Avere. Ce sont plus de 10 000 unités qui ont été livrées depuis le mois de janvier, ce qui représente une croissance de 6,6%. Les Français restent donc intéressés par ces véhicules, mais il est vrai qu’il faut encore pousser les feux sur les investissements pour muscler le réseau des bornes de recharge.

Renault en tête

Au niveau des constructeurs, le premier d’entre eux sur ce marché est Renault. La Zoe s’est ainsi vendue à 939 unités, mais cela représente tout de même une baisse des ventes de 5,2%. Suit Nissan : la Leaf permet au constructeur partenaire de Renault de conserver sa deuxième place avec 198 unités, mais les ventes du groupe dévisse avec une baisse de 59%. Suit BMW avec son i3, troisième du podium, avec 100 ventes tout rond.

Journaliste adepte des nouvelles technologies et de l'économie en général, Olivier est aussi un féru d'histoire et pour son plaisir, il parcourt les musées partout dans le monde.

Laisser un commentaire

* Champs requis