Vol vers les USA : les ordis finalement tolérés

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 29 juin 2017 à 7h03
Ordinateur Portable Vol Usa Interdiction Decision John Kelly
85%85% des Français possèdent un ordinateur.

Celles et ceux qui ont prévu de partir aux Etats-Unis cet été, en avion, seront soulagés de savoir qu’ils pourront quand même regarder l’intégralité de la dernière saison de leur série préférée sur leur ordinateur pendant les plus de dix heures de vol qui les attendent. Les ordinateurs ne devraient pas être interdits en cabine comme les Etats-Unis ont pensé à le faire.

Sécurité renforcée mais ordinateurs autorisés

Depuis mars 2017, les voyageurs à destination des Etats-Unis étaient pendus aux propos de John Kelly, le secrétaire d’État américain à la Sécurité intérieure. Ce dernier estimait nécessaire d’interdire les ordinateurs en cabine sur les vols afin d’éviter le risque d’attentat à la bombe. Les services de renseignement américains soupçonnent des terroristes de l’État Islamique, notamment, de préparer des attentats avec des bombes cachées à l’intérieur d’un ordinateur portable.

Plusieurs pays sont soumis à cette interdiction et John Kelly voulait l’étendre à l’ensemble des vols à destination des USA.

Finalement, face à la crainte des compagnies aériennes et des voyageurs, les ordinateurs ne seront pas interdits. John Kelly a toutefois annoncé un renforcement des mesures de sécurité concernant les passagers ainsi que leur matériel informatique. 280 aéroports dans le monde sont concernés ainsi que toutes les compagnies aériennes ayant des vols vers les Etats-Unis.

Des mesures de contrôle obligatoire sous peine de sanctions

Le risque d’interdiction d’appareils électroniques à bord n’est toutefois pas écarté : ce sera aux compagnies aériennes de décider. En fait, le secrétaire d’État à la Sécurité intérieure a laissé entendre que si les compagnies ne se soumettaient pas aux nouveaux contrôles renforcés elles pourraient voir s’appliquer l’interdiction.

Pire : certaines pourraient même se voir interdites de vol vers les Etats-Unis a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à Washington mercredi 28 juin 2017.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013.   Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Aucun commentaire à «Vol vers les USA : les ordis finalement tolérés»

Laisser un commentaire

* Champs requis