Après Volkswagen, Renault soupçonné d’avoir triché sur les moteurs diesel

Cropped Favicon Economi Matin.jpg
Par RSE Magazine Publié le 14 novembre 2016 à 9h31
Renault Pollution Moteur Triche Enquete Scandale Diesel
18 MILLIARDS €Volkswagen a mis de côté 18 milliards d'euros pour faire face aux frais et amendes liés au scandale du DieselGate.

Le parquet de Nanterre va examiner le dossier de la DGCCRF sur les émissions polluantes des moteurs diesel de Renault. D’autres constructeurs pourraient être concernés par de larges soupçons de fraudes ou de résultats biaisés des tests.

Et si Volkswagen avait payé pour tout le monde ? C’est la question que nombre d’observateurs se sont posés au lendemain du scandale sur la manipulation des tests d’émissions. Comme le revers de la médaille de la prise de conscience générale sur la question des émissions de CO2, il semble que plusieurs constructeurs aient cédé à la tentation de manipuler les résultats pour sembler en adéquation avec les nouvelles exigences.

« Le ministère de l'Économie a annoncé mercredi 9 novembre dans la soirée que la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait décidé de transmettre au parquet de Nanterre les conclusions de son enquête sur les émissions polluantes des véhicules diesel de l'entreprise au Losange » a fait savoir l’Agence France Presse.

Lire la suite sur RSE Magazine

Cropped Favicon Economi Matin.jpg

Le site http://www.rse-magazine.com a pour objet de fournir une information concernant l’ensemble des activités de la société.

Aucun commentaire à «Après Volkswagen, Renault soupçonné d’avoir triché sur les moteurs diesel»

Laisser un commentaire

* Champs requis