Le pays imaginaire Wakanda : partenaire commercial des USA ?

Paolo Garoscio
Par Paolo Garoscio Modifié le 20 décembre 2019 à 10h54
Avengers 4229465 1920
1,34 MILLIARD $Sorti en 2018, le film Black Panther a réalisé 1,34 milliard de dollars au box-office mondial.

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour que la découverte fasse le buzz : le Wakanda, le pays imaginaire de l’univers Marvel dont est issu le super-héros Black Panther, était listé officiellement comme « partenaire commercial » des États-Unis. Il a malheureusement été retiré depuis…

Les vaches importées du Wakanda n’étaient pas taxées

La découverte a été faite par pur hasard par Francis Tseng, chercheur à la Jain Family Institute, mercredi 18 décembre 2019. Il a expliqué aux médias américains qu’il étudiait l’impact des taxes douanières sur la distribution et la famine dans les pays africains. Le Wakanda est en effet localisé en Afrique, dans l’univers Marvel, mais dispose d’une technologie largement plus avancée que la nôtre qui lui permet d’être invisible.

Dans la liste des partenaires américains, aux côtés du Costa Rica ou de la Corée du Sud, le Wakanda apparaissait bien avec toute une série de données précises : on sait donc que l’importation de vaches n’était, par exemple, pas taxée.

Un oubli après un test, ou un « easter egg » ?

Lorsqu’il a découvert cette particularité du Wakanda, le chercheur ne s’est pas privé de la poster sur Twitter. La blague a alors pris des dimensions bien plus importantes que prévu : lorsque les médias se sont intéressés à l’affaire, le ministère de l’Agriculture a dû rapidement réagir et a supprimé le Wakanda de la liste.

L’explication donnée est tout à fait cohérente : ce serait un résidu de tests menés dans le cadre de la mise en place de nouvelles fonctionnalités. La personne ayant programmé ces tests était probablement un fan de Marvel, mais elle aurait oublié de supprimer le pays à la fin de la procédure.

Il reste à savoir, comme le souligne non sans humour Francis Tseng, si la suppression du Wakanda parmi les partenaires commerciaux américains ne risque pas de créer une véritable guerre entre les deux pays. Une petite pique adressée au gouvernement de Donald Trump et sa guerre commerciale avec la Chine ou encore la France.

Paolo Garoscio

Après son Master de Philosophie, Paolo Garoscio s'est tourné vers la communication et le journalisme. Il rejoint l'équipe d'EconomieMatin en 2013. Suivez-le sur Twitter : @PaoloGaroscio

Laisser un commentaire

* Champs requis