Yamina Benguigui aurait menti sur sa déclaration de patrimoine

Cropped Favicon 1.png
Par Jean-Baptiste Le Roux Modifié le 31 mars 2014 à 14h12

Les affaires judiciaires secouent peut-être l’UMP, mais cela ne semble guère mieux au gouvernement. Menacée de remaniement, l’équipe de Jean-Marc Ayrault vit une période délicate. A l’image de Yamina Benguigui, la ministre de la Francophonie.

Mensonge ou simple "oubli" ?

Yamina Benguigui aurait "oublié" de déclarer 340 000 euros

La réalisatrice de films et par ailleurs ministre de la Francophonie, Yamina Benguigui, aurait menti sur sa déclaration de patrimoine, publiée en début de mandature. D’après le quotidien Le Monde, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique la soupçonnerait d’avoir oublié ou caché, rayez la mention inutile, 340 000 euros de la dite déclaration.

La déclaration de patrimoine, un passage obligé des ministres au gouvernement

La déclaration de patrimoine est le passage obligé des ministres arrivant au gouvernement. Ce qui donna lieu il y a deux ans à quelques rires quand on apprit par exemple l’existence d’une 4L dans le patrimoine de Cécile Duflot, ou le Combi Volkswagen de Jean-Marc Ayrault, mais également quelques grincements de dents au vu du patrimoine impressionnant des ministres du gouvernement, aujourd’hui sur la sellette.

Trois ans de prison et 45 000 euros d'amende

En ce qui concerne le cas Benguigui, la Haute autorité devrait saisir le procureur de Paris, François Molins, d’après le journal Le Monde. Si la réalisatrice de films avait vraiment menti sur cette déclaration, elle risquerait trois ans de prison, ainsi que 45 000 euros d’amende, et une interdiction d’user de ses droits civiques pendant 10 ans au maximum.

Cette Haute Autorité pour la transparence de la vie publique est née à la suite de l’affaire Cahuzac, de la volonté de François Hollande de moraliser la vie politique. Désormais, c’est elle qui est en charge de contrôler les données des déclarations de patrimoine des ministres, obligatoires depuis la loi du 11 octobre 2013.

Cropped Favicon 1.png

Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame où il anime des matinales et l'émission Parole d'Evêque. Il a travaillé pour Jalons, Causeur et Valeurs Actuelles avec Basile de Koch avant de rejoindre Economie Matin, à sa création, en mai 2012. Il est diplômé de l'Institut européen de journalisme et membre de l'Association des Journalistes de Défense. 

Aucun commentaire à «Yamina Benguigui aurait menti sur sa déclaration de patrimoine»

Laisser un commentaire

* Champs requis