Selon l'ONU: "L'humanité entière est menacée"

2 012 MILLIARDS
Le montant total recherché par l'ONU est de 2.012 milliards de
dollars,

Face à la pandémie de coronavirus, même les institutions internationales semblent inquiètes. Pour y faire face, l’ONU prévoit ainsi un plan d’urgence pour venir en aide aux pays en développement.

La fin du monde? 

Même l’Organisation des Nations Unis (ONU) n’y croit pas. « L'humanité entière est menacée », C’est ce qu’a déclaré mercredi 25 mars 2020, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres en parlant de la pandémie de coronavirus qui touche désormais la terre entière. Mais l’ONU ne compte pas rester là sans attendre et se contenter de ces paroles alarmistes. « L’ensemble de l’humanité doit riposter. Une action et une solidarité mondiales sont cruciales », a ajouté Antonio Guterres.

Pour faire à la pandémie qui a déjà fait près de 20 000 morts dans le monde, l’institution compte mettre en place « un plan de réponse humanitaire ». Il « vise à nous permettre de combattre le virus dans les pays les plus pauvres au monde et répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables, notamment les femmes et les enfants, les personnes âgées, les handicapés et les malades chroniques » , a précisé le chef de l'ONU.

Un appel aux dons 

L’ONU lance également un appel aux dons à hauteur de 2 milliards d’euros. La somme récoltée servira à acheter de l’équipement médical pour tester et soigner les malades, installer des points de lavage de mains dans les camps de réfugiés, à lancer des campagnes d’information et à établir des ponts aériens humanitaires avec l’Afrique, l’Asie et l’Amérique latine, a précisé l'ONU. L’OMS devrait bénéficier de 450 millions de dollars, l'UNICEF de 405 millions et le Pam (programme alimentaire mondial) de 350 millions.

En effet, dans ses études, l’ONU prévoit une progression rapide de la pandémie dans les pays fragiles et en développement, notamment en Afrique, en Asie et dans certaines parties du continent américain.


A découvrir