Nouvelles lignes TGV, FNE dénonce des travaux aux conséquences désastreuses

7,8 MILLIARDS €
Le chantier des nouvelles lignes TGV a coûté 7,8 milliards d'euros.

Sur son site internet la fédération d’associations FNE dénonce avec véhémence les travaux de la ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux conduits par la filiale de Vinci et Bouygues Construction. Des graves manquements aux normes environnementales auraient été constatées. Les deux sociétés ont été condamnées à payer des amendes de 40 000 euros.

On aurait pu penser que des travaux autant suivis par le public et la presse auraient particulièrement respecté les normes pour se faire irréprochables. Il n’en est finalement rien si l’on en croit les informations de Mediapart et le commentaire de la fédération d’associations France Nature Environnement. Par communiqué la structure militante s’indigne de plusieurs manquements manifestes aux normes environnementales. « Pour effectuer des travaux, chaque constructeur a des obligations réglementaires qui visent à maintenir la qualité des cours d'eau ou encore les espèces animales et végétales qui vivent sur les lieux. Les sociétés COSEA et DTP, filiales de Vinci et Bouygues Construction, viennent chacune d’être condamnées à plus de 40 000 euros d’amende pour ne pas avoir respecté ces règles fixées par le Préfet d'Indre-et-Loire.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir