Immobilier : vend aéroport, très peu servi, 10000 euros

450 MILLIONS €
L'aéroport de Ciudad Real en Espagne aura coûté 450 millions d'euros.

Avant la crise économique de 2008 l'Espagne allait bien et quelqu'un a eu une bonne idée : augmenter la capacité touristique de la région de Madrid en construisant un nouvel aéroport qui aurait pu accueillir 2,5 millions de voyageurs par an. Bon, ce n'est pas encore Charles-de-Gaulle (qui plafonne à plus de 60 millions de voyageurs par an) mais c'est pas mal. Sauf qu'en 2008 tout s'est écroulé.

La crise, la faillite, l'abandon

La crise économique de 2008, tout le monde la connaît car tout le monde en a pâti. L'Espagne en particulier puisqu'elle a aussi subi sa propre crise immobilière : la construction d'immeubles allait de bon train mais plus personne n'avait d'argent pour acheter. Des quartiers entiers ont été laissés à l'abandon par les promoteurs... et cet aéroport aussi.

Pourtant le projet avait été un véritable investissement : 450 millions d'euros. Manque de chance, l'aéroport de Ciudad Real n'aura accueilli que 100 000 voyageurs en tout et pour tout... et a fermé ses portes en 2010.

Un groupe chinois offre... 10 000 euros

Les propriétaires veulent toutefois récupérer une partie de leur investissement et ont mis l'aéroport aux enchères. Les offres se sont terminées ce vendredi 17 juillet 2015 et il semblerait qu'un seul groupe ait été intéressé : les chinois de chez Tzaneen International.

Leur offre est ridicule : 10 000 euros pour l'ensemble des infrastructures dont la valeur est estimée, en l'état, à quelques 40 millions d'euros. Mais bon... il va falloir en faire des travaux pour remettre sur pied l'ensemble du complexe.

Selon Tzaneen, qui compte faire de Ciudad Real un aéroport essentiellement destiné au fret, il faudra investir entre 60 et 100 millions d'euros.

Mais celles et ceux qui sont encore intéressés par l'idée de posséder un aéroport en Espagne (à défaut d'un château) peuvent toujours proposer leurs offres avant le 15 septembre 2015. Mais ces offres ne pourront être inférieures à la somme de 28 millions d'euros.