Comment notre modèle alimentaire pollue autant que le transport ou le logement

54 %
54 % du territoire français est dédié à l'agriculture.

L’alimentation cause autant d’émissions à effet de serre que le transport ou le logement. Une donnée d’autant plus importante qu’il existe encore d’importants efforts à effectuer pour limiter l’impact environnemental de l’alimentation. Dans un communiqué l’Ademe revient sur les aspects principaux qui causent le plus d’effets sur l’environnement.

La production agricole a forcément un impact environnemental. Par définition même cultiver c’est avoir une influence sur les ressources naturelles pour les transformer en nourriture. Il n’en demeure pas moins essentiel de décortiquer les conséquences de nos pratiques sur l’environnement pour essayer de limiter au maximum les effets négatifs. Surtout quand l’on sait que le modèle alimentaire français est responsable d’un quart des émissions à effet de serre, soit autant que le transport ou le logement.

Dans un communiqué publié à ce sujet l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) détaille les différents effets. « La production agricole occupe plus de la moitié de la surface de la France. La France produit l'essentiel des aliments qu'elle consomme. 54 % de la surface du pays est dédiée à l'agriculture, dont seulement 4,5 % en « bio » » commence le texte.


 

Lire la suite sur RSE Magazine


A découvrir