Apple passe le cap de 1 500 milliards de dollars de valorisation boursière

352 $
Le titre Apple a dépassé mercredi 10 juin 2020 les 352 dollars.

L’entreprise Apple franchit un nouveau cap en bourse et établit un nouveau record en devenant la première entreprises valorisée à 1 500 milliards de dollars à Wall Street.

Un nouveau record pour Apple

La crise du coronavirus n’aura pas eu raison de l’entreprise à la pomme. Bien que secouée par l’impact sur ses ventes, Apple a battu mercredi 10 juin 2020 un nouveau record à Wall Street. Ses titres ont progressé de 2,5% dépassant les 352 dollars, alors même que le Nasdaq dépassait également un nouveau record personnel avec une clôture pour la première fois au-dessus des 10 000 points.

Cette hausse de ses titres lui permet d’atteindre une capitalisation boursière de 1527 milliards de dollars. Une première pour la bourse de New York et un nouveau cap pour Apple qui dépassait les 1000 milliards de valorisation en août 2018. 

Les « Big Five » passent un nouveau cap

Les actions Apple avaient chuté durant les mois de février et mars lors de l’écroulement des marchés au début de la crise sanitaire. Cependant, depuis le mois d’avril les titres Apple font leur grand retour et grimpent en flèche. Une hausse qui s’est accélée avec la rumeur de l’abandon du processeur Intel pour ses ordinateurs. Un abandon au profit de la plate-forme ARM, déjà présente dans ses Iphone. 

Cette nouvelle hausse fulgurante du groupe Apple, lui permet de distancer ses concurrents. Mercredi 10 juin 2020, Microsoft qui se place juste derrière Apple atteignait 1 474 milliards de dollars de valorisations boursières. Suivaient alors Amazon avec 1 325 milliards de dollars puis Google qui monte à 995 milliards de dollars et enfin Facebook qui parvient de son côté à 679 milliards de dollars. A elles cinq, les «  Big Five » passent un nouveau cap de valorisation record en atteignant 6 000 milliards de dollars. 


A découvrir