Arnaque Facebook : attention Decathlon ne fête pas ses 50 ans

22 %
En 2021, 22% des violations de données signalées ont commencé par un
e-mail de phishing.

Créée en 1976, la célèbre enseigne de sport française, Decathlon, ne fête pas ses 50 ans, même si cela vous est indiqué sur Facebook, il s’agit d’une arnaque de hameçonnage.

Usurpation d’identité de Decathlon

L’arnaque est envoyée par message via Messenger, le service de discussion instantanée de Facebook, et vous annonce qu’à l’occasion des 50 ans de Decathlon, vous pouvez remporter une carte cadeau d’une valeur de 1.000 euros. Attention, il s’agit d’un faux jeu-concours qui a pour seul but de vous voler vos informations personnelles.

« Il s’agit de tentatives d’arnaques totalement extérieures à Decathlon, que nous ne pouvons pas anticiper », explique l’enseigne de sport française, alertée par ces menaces auxquelles ses clients font face. « Nous surveillons les réseaux sociaux et Internet. Dès que nous détectons [une arnaque], nous agissons le plus rapidement possible pour la rendre inaccessible, afin d’éviter le nombre de clics ». L'entreprise explique avoir déposé des plaintes auprès des réseaux sociaux concernés et avoir procédé à des mises en demeure auprès des opérateurs techniques responsables de la mise en ligne des contenus.

Les victimes partagent l’arnaque

Après avoir rempli vos données personnelles sur le site du soi-disant concours, celui-ci va vous faire croire que vous avez gagné un bon d’achat de 1.000 euros. Selon le site des escrocs, la seule chose qu’il vous reste à faire pour empocher ce bon d’achat, c’est de le partager soit avec 5 groupes soit avec 20 amis. Ce procédé contribue à répandre l’arnaque et piège les personnes qui vous font confiance, ne vous faites donc pas avoir.

Avec vos informations personnelles, les pirates auront plus de facilités à pirater vos comptes en ligne, à opérer une usurpation d’identité ou encore produire de faux ordres de virements. Le phishing, ou hameçonnage, est la plus grande menace en ligne pour les particuliers. Si vous vous faites avoir, prévenez rapidement votre banque afin d’éviter tout prélèvement non autorisé.


A découvrir