Oligarques ou eurogarques, ils assassinent, espionnent, menacent tous les jours !!!

27392 EUROS
Le PIB par habitant à Malte est de 27 392 euros.

Il est de bon ton, sous nos latitudes, de se gausser des « oligarques » russes. Il y a de quoi se moquer de nos amis russes effectivement, le problème c’est qu’à force de regarder les pailles dans l’œil de nos voisins, nous oublions l’énorme poutre dans nos yeux d’européens.

Si les Russes ont leurs oligarques, nous avons nos eurogarques, et je peux vous assurer que comme leurs voisins, ces oligarques et ces eurogarques assassinent, espionnent et menacent tous les jours.

Insolentiae sous surveillance dans les Macron Leaks

Tout le monde s’en fiche. Abrutis aux séries télé et autres divertissements de télé-réalité pourtant, la liberté et la démocratie se méritent.

Quand Wikileaks dévoile 70 000 mails de la campagne de Macron accessible ici, alors on se rend compte de certaines méthodes qui sont le fonctionnement de notre triste monde.

Si vous vous amusez à entrer mon nom dans ce moteur de recherche ou celui de cette publication, à savoir Insolentiae, vous aurez quelques dizaines de courriels d’échanges consacrés à votre humble serviteur et à sa prose. Vous avez là, sous les yeux, les preuves des premières méthodes d’intimidation, des premiers niveaux de menaces.

Wikileaks sur Insolentiae et les Macron Leaks ici

Macron Leaks seuls ici 

Puis quand ce n’est pas assez, quand les gens vont trop loin, ici aussi, en Europe, on les assassine.

L’Europe “choquée” après l’assassinat d’une journaliste à Malte

Voici ce que dit Euractiv de l’assassinat de Daphne Caruana Galizia, la journaliste d’investigation maltaise.

Cette blogueuse et journaliste est notamment à l’origine d’accusations de corruption qui avaient provoqué des élections anticipées en juin.

Sa mort, dans sa voiture, qui était piégée, provoque une vague d’indignation en Europe. Une indignation particulièrement hypocrite, car on ne peut pas s’attaquer au paradis fiscal luxembourgeois.

Hypocrite, parce que l’on ne peut pas s’attaquer au paradis fiscal irlandais.

Hypocrite parce que l’on ne peut rien dire des contrats signés par dizaines et qui n’ont pour objet que de siphonner l’argent public afin d’enrichir nos eurogarques et les politiciens massivement corrompus qui nous dirigent.

Hypocrite, parce que tout cela est connu, et archiconnu mais indicible.

« Daphne Caruana Galizia était la journaliste la plus engagée dans la lutte contre la corruption à Malte. Elle avait été impliquée dans les révélations des Panama papers. Son blog, Running Commentary, était considéré par de nombreux journalistes comme la meilleure source d’information sur son pays.

Elle a été assassinée juste après avoir posté un dernier article sur son blog, dans lequel elle estimait la situation ”désespérée” et reformulait des accusations contre des personnalités importantes du gouvernement, lorsque sa voiture a explosé. La force de l’explosion a projeté hors de la route son véhicule, qui a fini réduit en miettes dans un champ. »

« Dans la soirée, des milliers de personnes se sont spontanément rassemblées à Sliema, près de La Valette, lors d’une veillée, bougies à la main, pour rendre hommage à la journaliste. »

La palme de l’hypocrisie au Premier sinistre d’entre eux et au vrai-con maltais !

« ”Tout le monde sait que j’ai été vivement critiqué par Mme Caruana Galizia, à la fois politiquement et personnellement”, a rappelé le Premier ministre maltais, Joseph Muscat (centre gauche), lors d’un point de presse durant lequel il a dénoncé un acte ”barbare” et ordonné aux forces de l’ordre de concentrer toutes leurs ressources pour que son ou ses auteurs soient traduits en justice.

”Ce qui s’est passé aujourd’hui est inacceptable à de nombreux niveaux. Aujourd’hui est une journée noire pour notre démocratie et notre liberté d’expression”, a-t-il déclaré. ”Je n’aurai de cesse que justice soit faite”. »

Début juin, le même Joseph Muscat avait remporté une large victoire lors d’élections législatives anticipées convoquées à la suite d’une série de scandales impliquant plusieurs de ses proches. La journaliste avait joué un rôle central dans cette affaire.

Il faut dire que Michelle Muscat, l’épouse du Premier ministre qui est vraiment très, très attristé par la disparition de cette journaliste et que même que cela est vraiment un très triste jour pour la démocratie et blablablablabla, « a ainsi été accusée d’avoir ouvert un compte au Panama pour y abriter, entre autres, des pots-de-vin versés par l’Azerbaïdjan en échange de l’autorisation donnée à une banque azérie de travailler à Malte. Le chef de cabinet du Premier ministre et son ministre à l’Énergie avaient aussi été accusés de détenir des sociétés-écrans non déclarées au Panama. Ils ont tous deux été défendus par Joseph Muscat ».

Si Malte est une île fort belle, et très attractive au niveau des impôts et autres taxes et je devrais retirer les « s » et mettre cela au singulier tellement elles sont légères, Malte est un paradis fiscal au sein de l’Europe.

Un paradis fiscal qui sert évidemment de plateforme à des affaires pas très saines avec le consentement de tous nos eurogarques qui, encore une fois, se gavent sur le dos des peuples.

Lorsque les politiciens jettent à la vindicte populaire les « petits » riches et petits bourgeois de France, quand ils opposent les gens, ils le font pour que piétaille hurle contre son voisin un peu plus aisé parce qu’il a un bien ou deux et une belle bagnole. C’est facile l’indignation de proximité et de quartier.

Il est nettement plus difficile et dangereux de s’attaquer aux véritables coupables, à ceux qui détiennent les leviers de pouvoir, à ceux qui dirigent la police, la justice. À ceux qui font les lois et surtout qui font appliquer les lois.

Plus grave que les bruits de bottes, ce qui est très inquiétant c’est plutôt « le silence des pantoufles ».

Sans relâche mes amis, il faut dénoncer cette Europe-là, car loin des belles idées de paix entre les peuples, l’Union européenne est devenue en réalité un pouvoir autoritaire, gérée par des eurogarques prêts à tout pour assouvir leur besoin d’argent et de toute puissance y compris laminer des peuples entiers, et assassiner ou intimider celles et ceux qui résistent.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Article écrit par Charles Sannat pour Insolentiae


A découvrir

Charles Sannat

Charles SANNAT est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l'Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires et intègre la Direction de la Recherche Economique d'AuCoffre.com en 2011.

Il rédige quotidiennement Insolentiae, son nouveau blog disponible à l'adresse http://insolentiae.com

Il enseigne l'économie dans plusieurs écoles de commerce parisiennes et écrit régulièrement des articles sur l'actualité économique.